Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Europa park

Europa-Park : faute d'une réouverture, le parc allemand laisse fondre l'une de ses attractions

Le parc d'attraction allemand Europa-Park ne rouvrira pas à Pâques comme l'espéraient ses dirigeants et ses visiteurs.

L'une des structures de glaces d'Europa-Park en train de fondre.
L'une des structures de glaces d'Europa-Park en train de fondre. - Europa-Park

"Nous espérions pouvoir ouvrir pour Pâques et vous proposer l'expo de sculptures sur glace prévue pour l'hiver dernier. Ce ne sera malheureusement pas le cas. Nos espoirs fondent comme les 200 tonnes de glace de nos sculptures", explique Europa-Park sur son compte Twitter. Le parc d'attraction allemand évoque "un travail colossal dont les visiteurs ne profiteront pas."

Europa-Park, basé à Rust en Allemagne, près de la frontière française, espérait être ouvert pour Pâques. L'une des principales attractions devait être la grande exposition de 30 sculptures de glace retraçant les 45 ans du parc. Ce paysage avait été installé en décembre, mais le parc d'attraction n'a pas pu rouvrir en raison des restrictions sanitaires liées au Covid en Allemagne.

Un triste symbole de la situation actuelle

Europa-Park, élu meilleur parc de loisirs au monde en 2019, a investi plusieurs centaines de milliers d'euros dans la construction et l'entretien de cette exposition. Une équipe de 50 artistes internationaux avait façonné les blocs de glace et de neige pendant plus de six semaines, spécialement pour le 45e anniversaire d'Europa-Park. Au total, 200 tonnes de glace avaient été utilisées. 

"L'exposition de sculptures de glace est un triste symbole de la situation actuelle", commente, très amer, Roland Mack, le propriétaire d'Europa-Park. "L'année dernière, nous avons mis en œuvre un vaste protocole en matière de sécurité et d'hygiène, notamment la gestion numérique des files d'attente, ce qui a coûté des millions. Chaque visiteur est enregistré et les billets sont disponibles uniquement en ligne. Avec plus de 2 millions de visiteurs, pas un seul cas de coronavirus n'est survenu chez nous. Malgré ces mesures efficaces, l'entreprise familiale ne se voit proposer aucune perspective. L'espoir fond comme la glace au soleil".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess