Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Europacity : à Aulnay-sous-Bois, les commerçants n'en veulent "pas du tout"

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un nouveau front d'opposition au projet Europacity qui regroupera commerces, loisirs et spectacles, dans le triangle de Gonesse. Le collectif "Europas du tout", qui réunit surtout des commerçants inquiets de la concurrence du projet, a organisé une première manifestation à Aulnay-sous-Bois ce jeudi.

Les commerçants ont installé un stand au cœur du marché du centre ville d'Aulnay-sous-Bois
Les commerçants ont installé un stand au cœur du marché du centre ville d'Aulnay-sous-Bois © Radio France - Rémi Brancato

Aulnay-sous-Bois, France

Europacity, ils n'en veulent "pas du tout". Ce projet de grand centre commercial, de loisirs de spectacles, très contesté, dans le triangle de Gonesse, entre Roissy et le Bourget, sur 80 hectares de terres agricoles à la frontière entre le Val d'Oise et la Seine-Saint-Denis fait déjà face à l'opposition de riverains et de militants écologistes notamment. Cette fois, ce sont essentiellement des commerçants qui se font entendre. Ce jeudi, au marché du centre ville d'Aulnay-sous-Bois, le collectif "Europas du tout" a organisé sa première manifestation pour alerter les clients sur les dangers du projet pour le commerce local, selon eux.

Des petits commerces menacés?

"Notre peur c'est la destruction totale de nos commerces" avance Maria Da Silva, une des porte paroles du collectif, commerçante au marché de la gare d'Aulnay, qui craint un "tsunami qui va tout détruire dans le secteur". "C'est le centre commercial de trop" avance-t-elle, soulignant le nombre déjà important de centres commerciaux dans le secteur. 

Le collectif fait donc signer une pétition aux habitants pour demander l'arrêt du projet. "On veut laisser la chance au petit commerce de continuer comme ça" justifie de son côté Isabelle Ondel, qui sert ses clients sur son stand de charcuterie-traiteur, et qui disposé la pétition bien en vue. 

"Ce centre commercial va attirer, engloutir, aspirer les plus jeunes" craint Maria Da Silva, qui rappelle les chiffres d'une étude commandée par le territoire Paris Terre d'Envol. Selon elle, 8000 emplois sont menacés aux abords du projet.

ECOUTER - Maria Da Silva, porte-parole du collectif "Europas du tout"

Europacity assure vouloir créer "8000 emplois nets"

De son côté Europacity nous assure tabler sur une création de "8000 emplois net", ajoutant que le projet "soutiendrait (...) plus de 17 000 emplois à temps plein" dans les 22 communes voisines du projet.

ECOUTER - Au marché d'Aulnay, les commerçants s'opposent à Europacity

Des craintes pour "le lien social" en centre ville

Mais au delà des chiffres, "Europas du tout" s'inquiète pour la vie sociale. "Plutôt que d'aller à la bibliothèque ou au foot, on va aller à Europacity, on va fragiliser le lien social des centres villes" alerte Nadine Verrier, secrétaire général de la fédération des marchés de France, venue spécialement de Gironde pour soutenir le collectif.

La manifestation a reçu la visite de soutien de différents élus de tout bord politique : le maire d'Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, le député de la circonscription, Alain Ramadier ainsi que des représentants des villes du Blanc Mesnil et de Tremblay-en-France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu