Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Européennes : Nacim Bardi le syndicaliste d'Ascoval qui se présente sur la liste du parti communiste

-
Par , France Bleu Nord

L'ouvrier de 42 ans se bat depuis des mois pour la survie de son acierie à Saint-Saulve. Le délégué CGT a accepté de figurer sur la liste du PC pour faire entendre la voix des ouvriers à Strasbourg

Nacim Bardi, le délégué CGT d'Ascoval qui se présente aux Européennes
Nacim Bardi, le délégué CGT d'Ascoval qui se présente aux Européennes © Radio France - rafaela biry-Vicente

Nacim Bardi se revendique comme un homme de gauche, mais il n'a jamais été encarté dans un parti même s'il a grandi à Quiévrechain une ville communiste, et que son père ouvrier chez Bombardier connaissait bien Fabien Thiémé, le maire communiste de Marly. 

Si sa priorité reste Ascoval, le délégué CGT a accepté de figurer sur la liste, à la 31° position pour le symbole. Pour lui il faut que les ouvriers soient représentés à Strasbourg car l'Europe n'est pas représentative de ses citoyens, car aujourd'hui selon lui il n'y a que des politiques qui sont déconnectés de la réalité.

Nacim Bardi veut que les ouvriers soient représentés au parlement européen

Quand il fait du porte à porte pour les élections entre 2 réunions syndicales et visite de repreneurs, l'ouvrier qui n'a jamais laissé son poste pour être syndicaliste à temps complet reçoit un bon accueil.

Dès que on leur explique qu'on est ouvrier tout de suite ça les rassure un peu,  ils se disent il sait de quoi il parle, il connaît quand même un petit peu les injustices, le fait de devoir se serrer la ceinture

L'ouvrier est un européen convaincu surtout face à la montée des nationalismes qu'il combat, mais il veut réformer l'Union pour plus de justice sociale avec notamment la création d'un fonds pour les hôpitaux et l'éducation. Avec Ian Brossat et Marie Hélène Bourlard autre nordiste syndicaliste d'ECCE à Poix-du-Nord il milite aussi pour moins d'austérité.

Il faut une répartition plus juste des richesses parce qu'à mon avis l'argent va à une minorité qui profite et qui se gave, alors que nous malheureusement on galère

Et pour  l'industrie, le métallo réclame aussi à l'Europe d'arrêter d'interdire aux états d'aider les entreprises pour lutter contre la concurrence déloyale selon lui des pays extérieurs à l'Union.

Choix de la station

France Bleu