Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Europlasma : le tribunal de commerce de Mont-de-Marsan prolonge la période d'observation

-
Par , France Bleu Gascogne
Morcenx

Le tribunal de commerce de Mont-de-Marsan devait se prononcer mardi sur l'avenir de l'entreprise Europlasma. Une seule offre de reprise est envisagée, celle de l'entreprise A&A investissements. Finalement, la période d'observation est prolongée jusqu'au 25 juillet.

L'entreprise Europlasma est spécialisée dans le traitement des déchets d'amiante.
L'entreprise Europlasma est spécialisée dans le traitement des déchets d'amiante. © Maxppp - MATTHIEU SARTRE

Le tribunal de commerce de Mont-de-Marsan devait se prononcer sur l'avenir de l'entreprise Europlasma. Une seule offre de reprise est envisagée : il s'agit de l'entreprise A&A investissements, soutenue le groupe Zigi Capital, société anonyme de droit luxembourgeois. LE repreneur potentiel souhaite racheter la société et conserver la totalité des employés. Finalement  la période d'observation a été prolongée jusqu'au 25 juillet. Le temps pour les experts de vérifier si A&A investissement a le capital nécessaire pour racheter Europlasma. 

Une période d'observation prolongée

Europlasma, la maison-mère d'Intertam, est en redressement judiciaire depuis le mois de janvier. L'entreprise spécialisée dans le traitement des déchets, notamment les déchets d'amiante, emploie une centaine de personnes dont la moitié à Morcenx. L'entreprise A&A avait fait une avance de plus de 2 millions d'euros pour permettre de maintenir l'activité du site et assurer le paiement des salaires. La prochaine audience doit avoir lieu le 16 juillet au tribunal de commerce de Mont-de-Marsan.

Mardi dernier, le 28 mai, les salariés attendaient déjà une décision de la part du tribunal de commerce de Mont-de-Marsan. Finalement, le tribunal avait reporté la décision au mardi 4 juin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess