Économie – Social

A Evaux-les-Bains, le bon bilan du complexe thermal

Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse jeudi 10 novembre 2016 à 8:00

La saison des Thermes d'Evaux-les-Bains s'est terminée ce samedi en affichant une fréquentation en hausse de 11%.
La saison des Thermes d'Evaux-les-Bains s'est terminée ce samedi en affichant une fréquentation en hausse de 11%. © Radio France - Valérie Mosnier

Dans l'Est de la Creuse, la petite station thermale d'Evaux-les-Bains termine sa saison sur un bilan positif avec 3.700 curistes qui ont fréquenté les thermes cette année. Une augmentation de 11% dopée notamment par les curistes assurés sociaux.

Après une saison 2014/2015 en baisse de 6%, le complexe thermal d'Evaux-les-Bains retrouve le sourire. Cette année, la saison qui s'est terminée samedi dernier a vu une hausse de la fréquentation : +11%. Dans le détail, les curistes assurés sociaux sont de retour "peut-être grâce à notre meilleure organisation des médecins thermaux" explique la directrice, Marinette Lanore. La partie bien-être Evahona continue de séduire, fin août "le chiffre d'affaires était en hausse de 9%."

Le bilan positif pour les Thermes d'Evaux-les -Bains, en centre-ville, les commerçants sont plutôt satisfaits.

L'intersaison pour faire des travaux

La saison terminée, les Thermes d'Evaux-les-Bains ne sont pas au repos.D'ici le 20 mars 2017, des travaux d'entretien sont prévus notamment sur la qualité de l'eau, "un gros investissement puisqu'on va atteindre les 100.000 euros" poursuit Marinette Lanore.En revanche, la restructuration du bassin extérieur en eau thermale ne verra pas encore le jour l'année prochaine "à cette intersaison, il va y avoir un diagnostic archéologique, qui va être réalisé sur les pourtours et sur ce bassin. Donc on espère que ce projet verra le jour début 2018..."

Marinette Lanore, la directrice du complexe thermal d'Evaux-les-Bains, a le sourire en cette fin de saison. - Radio France
Marinette Lanore, la directrice du complexe thermal d'Evaux-les-Bains, a le sourire en cette fin de saison. © Radio France - Valérie Mosnier

Quel avenir dans la Région Nouvelle-Aquitaine ?

Les Thermes d'Evaux-les-Bains est la seule station thermale de l'ancien Limousin. Elle emploie 65 personnes en pleine saison, dont 15 permanents. Cette semaine, la région Auvergne/Rhône-Alpes a annoncé son intention de devenir la première région thermale de France avec un plan de 20 millions d'euros pour moderniser les 24 stations de la Région. Mais quid d'Evaux ? La station a noué des liens très forts avec les stations thermales auvergnates, réunies dans l'Association Thermauvergne.

Pour l'instant, "le travail avec nos collègues auvergnats va continuer, on nous a pas fermé la porte", résume Marinette Lanore "après quel va être notre avenir, je ne le sais pas vraiment... J'espère qu'il sera pas.. noir !" En Nouvelle-Aquitaine, Evaux-les-Bains va devoir travailler avec de grosses stations thermales comme Dax, Saint-Paul-les-Dax, Eugénie-les-Bains, Rochefort, Jonzac ou encore Saujon. "On essaie déjà d'avoir des relations notamment via un groupe de travail pour mettre en place des innovations, des projets sur des programmes thermaux et avant celà, on doit se rencontrer à l'occasion des journées d'automne du thermalisme à Vittel", conclut la directrice.

Marinette Lanore, directrice du complexe thermal d'Evaux-les-Bains, invitée de France Bleu Creuse à 7H50