Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Savoie : plan d'économies chez Danone, suppressions de postes en perspective aux Eaux d'Évian

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le Groupe Danone a annoncé ce lundi 2000 suppressions de postes dont près de 500 en France. En Haute-Savoie, les 1200 emplois des Eaux d'Evian, dont les ventes ont baissé de 20% durant cette crise sanitaire, seront impactés estime la CGT. Des postes administratifs seront supprimés au siège.

Illustration : embouteillage des Eaux d'Evian dans l'usine d'Amphion-Publier en Haute-Savoie
Illustration : embouteillage des Eaux d'Evian dans l'usine d'Amphion-Publier en Haute-Savoie © Radio France - Stéphane Milhomme

Le groupe Danone, affecté comme toute l’économie mondiale par la pandémie de Coronavirus, a annoncé ce lundi un Plan d’économies d’un milliard d’euros d’ici 2023, et la suppression de 2000 postes dont, entre 400 et 500 en France.

"On perd un million et demi de bouteilles par jour" - Raymond Bottelier, délégué CGT

Parmi les activités et marques du groupe, les Eaux d’Evian, dont les ventes ont baissé de 20 % cette année, soit 300 millions de bouteilles en moins vendues à travers le monde. Une baisse qui a forcément des répercussions sur la chaîne de production, et le site d'embouteillage d'Amphion-les-Bains qui en temps normal sort 7 millions de bouteilles par jour. " En ce moment, on a une baisse d'activités importante, confirme Raymond Bottelier , le délégué CGT du Grand Evian, et secrétaire du CSE, le Comité Social et Economique.

"On perd un million et demi de bouteilles par jour. Pour les salariés ça ne se ressent pas encore. C'est le volant d' intérims qui a diminué de façon phénoménale. C'était une population de 130 personnes avant la crise; il n'y en a plus qu'une trentaine sur les deux sites."

"On sentait quelque chose venir, mais pas de cette ampleur" - Raymond Bottelier, délégué CGT

Sur les bords du Léman, en Haute-Savoie, le Grand Evian  compte 1200 emplois, entre le site d’embouteillage d’Amphion-les-Bains (1000 salariés), et le siège du Carré Lumière à Evian (200 salariés). "C’est sûr", craint Raymond Bottelier, des postes administratifs vont être supprimés au siège, au Carré Lumière, "reste à savoir combien. On devrait être fixé au début de l’année prochaine".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess