Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Eviter d'empiler les dispositifs" : Limoges Métropole vient au chevet des entreprises frappées par la crise

-
Par , France Bleu Limousin

La communauté urbaine de Limoges Métropole s'apprête à lancer un dispositif de soutien de 1,4 millions d'euros pour les entreprises touchées par la crise. Mais la C.U. veut éviter d'empiler les dispositifs nationaux, régionaux et locaux. Elle se consacre donc essentiellement à une aide aux loyers.

La communauté urbaine de Limoges Métropole mobilise une somme totale de 2,4 millions d'euros pour soutenir les entreprises touchées par la crise
La communauté urbaine de Limoges Métropole mobilise une somme totale de 2,4 millions d'euros pour soutenir les entreprises touchées par la crise - © Google Maps

Après avoir mis en place une série d'aides lors du premier confinement, la communauté urbaine de Limoges Métropole s'apprête à lancer un nouveau dispositif de soutien aux entreprises de son territoire pour un montant total de 1,4 millions d'euros. L'aide économique totale débloquée par la communauté urbaine depuis le début de la crise s'élèvera ainsi à 2,4 millions d'euros.

Pour cette deuxième série d'aides, Limoges Métropole cible son soutien sur l'aide aux loyers des entreprises, une charge qui peut peser lourd dans les comptes de certaines structures, et dont le non-paiement pourrait également mettre en difficulté certains propriétaires de locaux. La communauté urbaine, propriétaire et gestionnaire du parc Ester Technopôle, a annulé les loyers de la plupart des start-ups limougeaudes pour un montant de 280.000 €.

Plutôt des allègements de charges que des aides à la trésorerie

"Nous ne souhaitons pas empiler les dispositifs" explique Guillaume Guérin, président de la communauté urbaine de Limoges Métropole, invité de France Bleu Limousin ce lundi à 8 heures et quart, "il faut être complémentaires des dispositifs nationaux et régionaux déjà existants qui sont surtout des aides à la trésorerie ou bien les prêts garantis par l'Etat". D'ailleurs, la communauté urbaine avait débloqué un fonds de solidarité et de proximité de 420.000 € lors du premier confinement, fonds qui n'a pas été entièrement sollicité par les entreprises. "Les chefs d'entreprises préfèrent avoir des soulagements de charges, plutôt que des aides à la trésorerie qu'ils devront rembourser sans avoir aucune visibilité sur l'avenir" constate Guillaume Guérin.

Dans l'objectif d'être complémentaire aux autres dispositifs, les entreprises visées par les aides de la communauté urbaine sont les structures de moins de 10 salariés, souvent à l'écart des principales aides économiques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess