Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

EXCLU - Neuf nouvelles écoles de la deuxième chance créées en France

jeudi 28 juin 2018 à 8:26 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu

Invitée de France Bleu Provence matin ce jeudi, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, annonce que 6.000 jeunes supplémentaires seront accueillis dans les écoles de la deuxième chance qui permettent aux 18-25 ans décrocheurs de trouver un emploi ou une qualification.

Muriel Pénicaud ministre du Travail (photo d'illustration)
Muriel Pénicaud ministre du Travail (photo d'illustration) © Maxppp -

Marseille, France

Invitée de France Bleu Provence matin, Muriel Pénicaud, ministre du travail a annoncé "une hausse des capacités des écoles de la deuxième chance" alors que la ministre du Travail se déplace ce jeudi à Marseille pour fêter les 20 ans de ce dispositif qui permet à des jeunes sans diplôme, sans qualification de trouver un emploi ou une qualification.

Un nouveau site à Marseille 

Aujourd'hui, 15.000 jeunes sont accueillis dans ces structures. "D'ici 2022, grâce au plan d'investissement compétence destiné aux jeunes décrocheurs et aux demandeurs d'emploi, 6.000 jeunes de plus seront accueillis" a précisé Muriel Pénicaud qui a annoncé la création de neuf nouvelles écoles en France dont un nouveau site complémentaire à Marseille. 

Plus de 60 % de réussite 

Le taux de chômage des jeunes est deux fois celui de la population en France notamment dans les Bouches-du-Rhône, où 17.000 jeunes de moins de 25 ans sont sans emploi. "Les écoles de la deuxième chance initiées il y a 20 ans sont une réponse", a estimé Muriel Pénicaud. 

Ces établissement permettent d'apprendre ou réapprendre les comportements de base dans la société : le respect, les horaires et le travail en équipe mais aussi les savoirs de base. Plus de 60% décrochent à l'issue de leur formation soit un emploi soit une qualification. 

Muriel Pénicaud est également revenue sur la réforme de l'apprentissage : "Nous avons signé avec presque toutes les régions un plan pour développer des formations pour les demandeurs d'emploi beaucoup plus nombreuses puisque la reprise est là", a insisté la ministre.