Économie – Social

EXCLU - Plan de départs volontaires chez PSA : 208 postes supprimés à l'usine de Mulhouse

Par Céline Rousseau et Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass lundi 17 octobre 2016 à 16:14

La chaîne de montage de la 2008 à l'usine PSA de Mulhouse
La chaîne de montage de la 2008 à l'usine PSA de Mulhouse © Maxppp -

PSA envisage de supprimer plus de 2.000 postes dans ses usines françaises. Selon les informations de France Bleu Alsace, à Mulhouse, 208 postes sont concernés. Les syndicats ont été informés ce lundi matin.

PSA envisage de supprimer plus de 2.000 postes dans ses usines françaises. L'annonce a été faite ce lundi après-midi lors d'un comité central d'entreprise extraordinaire. Dans le Haut-Rhin, le site de Mulhouse est concerné. Les syndicats ont été informés ce lundi matin que 208 postes ne seront pas remplacés dès l'année prochaine. Dans le détail, ce seront 126 congés seniors et 82 départs volontaires. Cela portera les effectifs CDI de 5.800 à 5.592.

D'après les syndicats, en quatre ans, le site de Mulhouse a perdu près de 500 postes avec la mise en place de plans de départs volontaires. Un comité d'établissement aura lieu jeudi sur le site PSA de Mulhouse.

La direction n'en a jamais assez - Julien Wostyn, CGT

"La direction n'en a jamais assez", s'indigne Julien Wostyn, le porte-parole de la CGT chez PSA Mulhouse."Ils ont quand même fait 2,4 milliards de bénéfices ces 18 derniers mois grâce au travail de tous les salariés du groupe et aujourd'hui ils nous disent encore il y a trop de monde, on ne gagne pas assez d'argent. Carlos Tavares - le président du directoire de PSA - gagne 15.000 euros par jour, visiblement ça ne lui suffit pas. Ce plan est encore une fois inacceptable".

Le site PSA de Mulhouse fabrique les modèles 2008 de Peugeot, DS4 et C4 de Citroën.

Partager sur :