Économie – Social

EXCLU - Continental veut se tourner vers les objets connectés à Toulouse

Par Magalie Lacombe, France Bleu Toulouse mardi 2 août 2016 à 17:00

Continental réfléchit à ouvrir un site spécialisé dans la connectivité à Toulouse.
Continental réfléchit à ouvrir un site spécialisé dans la connectivité à Toulouse. © Maxppp - MaxPPP

Il semblerait que Continental ait choisi Toulouse pour développer un site d'objets connectés. Le projet nécessite encore d'être étoffé mais il pourrait permettre de créer 100 postes d'ingénieurs, en 2017.

Pour le moment, ils seraient une poignée à travailler sur ce projet toujours confidentiel sur le site actuel de Continental à Basso Cambo, à Toulouse.

Une nouvelle société a officiellement été créée, début juillet, dans la lignée du souhait de Continental d'orienter une partie des ses activités vers les objets connectés. Ils sont plusieurs chez le géant de l'automobile à trouver ce choix pertinent mais le projet nécessite encore d'être précisé. La présentation faite en comité d'entreprise fin juin est restée minimaliste. Le business plan n'a notamment pas encore été présenté.

Un nouveau CE au mois de septembre

Et des questions se posent aussi après l'annonce de la fermeture toulousain d'Intel. Il pourrait ne s'agir que d'une filiale. Doit-on craindre que Continental cherche seulement à capter des subventions ?

Continental a déjà présenté son projet de voiture connectée, la Holistic Connectivity Car, l'an dernier, à Bordeaux qui est conçue à Rambouillet en région parisienne. Cette voiture doit être capable de tenir compte de son environnement (bouchons, accidents, obstacles ...) pour transmettre des informations aux autres conducteurs sur la route.

Impossible, en cette période de congés, de joindre directement la direction de Continental. On devrait en savoir plus avec un nouveau comité d'entreprise courant septembre. Il se murmure que Continental aurait déjà commencé à contacter des ingénieurs d'Intel, dans le début de sa phase de recrutements.