Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Exposition "Fabriqué en France" : La dentelle Solstiss de Caudry à l'Elysée ce we

-
Par , France Bleu Nord

La société fait partie des 120 exposants sélectionnés pour valoriser le Made In France. Une fierté mais aussi l'occasion de rappeler les difficultés à produire en France dans une entreprise à forte main d'oeuvre.

Christophe et David Machu, les 2 frères co-gérants de Solstiss
Christophe et David Machu, les 2 frères co-gérants de Solstiss © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Caudry, France

Solstiss travaille avec les métiers Leavers, des machines plus que centenaires. Des monstres de 14 tonnes et de plus de 5 mètres, mais qu'il faut manier avec beaucoup de délicatesse, avec des réglages très fins pour éviter les défauts. Et avant il faut faire preuve aussi de beaucoup de minutie pour faire manuellement les nœuds sur chacun des milliers de fils qui dessineront la pièce de dentelle assure Michael chef, de production.

Plus loin l'atelier des femmes, ici on raccommode notamment les éventuels accrocs, un travail d'un extrême précision pour Gilberte, 35 ans de métiers

C'est au millimètre ! faut voir bien clair, faut être précis, avoir de la patience. C'est pas donné à tout le monde, car si on s'énerve le fil casse ! C'est un sacré boulot 

Baisser les charges pour continuer à produire en France

Malgré son savoir faire et ses clients de renommée comme Dior ou Chanel, l'entreprise décline d'année en année. En 10 ans, elle est passée de 300 à 180 salariés, son chiffre d'affaire s'est effondré de 40%. 

Solstiss qui exporte à 85% ses produits a du fermer un de ses bureaux à Los Angeles. Résultat aujourd'hui les patrons ont du prendre des mesures de chômage partiel pendant 6 mois, avec une journée en moins par semaine.

Ce n'est donc pas simple de produire de la dentelle en France assure Christophe Machu, 3° génération de dentellier et cogérant de l'entreprise. Il compte bien rappeler ce we au chef de l'état les difficultés rencontrées notamment dans des entreprises comme la sienne, avec une forte masse salariale. 

Il va réclamer des baisses de charges pour faire face à la concurrence asiatique qui produit de la dentelle 15 fois moins chère que la sienne, même si la qualité n'est pas tout à fait la même.

Les charges deviennent insupportables, les entreprises sont en péril. Pour la survie des familles qu'on fait vivre, il faut vraiment trouver une solution pour redevenir rentable et pérenne

Le patron estime qu'il va falloir aussi retourner dans les écoles de mode pour redonner envie aux jeunes créateurs de travailler la dentelle qui disparaît petit à petit des ateliers de haute couture selon lui.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu