Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Face à une grève qui pourrait durer, les commerçants nîmois s'inquiètent

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Après une confirmation du gouvernement du maintien de la réforme des retraites, les syndicats appellent à poursuivre la grève générale entamée le 5 décembre. Si certains commerçants comprennent les raisons du mouvement social, beaucoup s'inquiètent d'une perte de revenus en cette période de Noël.

La majorité des magasins étaient ouverts ce dimanche dans le centre de Nîmes.
La majorité des magasins étaient ouverts ce dimanche dans le centre de Nîmes. © Radio France - Sarah Nedjar

Nîmes, France

Ce dimanche a presque des allures de samedi, dans les rues nîmoises : des grappes de flâneurs lèchent les vitrines, arpentent les rues de l'Ecusson, des sacs de course pendus au bras. Les commerçants, comme chaque année, ouvrent leur boutique chaque dimanche, jusqu'au 24 décembre. Une période importante pour les affaires : traditionnellement, c'est en décembre que les commerçants réalisent leur plus belle marge de l'année.

"L'an dernier a fait exception... nous n'avons pas beaucoup progressé en décembre 2018" confie Emmanuel, gérant  de "Janîmes", une boutique de jeux de société. La boutique spécialisée se porte pourtant très bien : les clients réalisent parfois 30 kilomètres pour découvrir les nouveautés. L'année dernière naissait le mouvement citoyen "Gilets Jaunes", avec un impact significatif sur le marché : les commerces ont perdu, en moyenne, 25% de chiffre d'affaire

La perspective de cette perte deux années de suite inquiète sérieusement les commerçants. Bien que certains soutiennent le mouvement de grève intersyndical du 5 décembre contre la réforme des retraites, beaucoup appréhendent des blocages et une baisse de pouvoir d'achat, une deuxième année de suite. "On a l'impression que les années se suivent et se répètent..." confie Wavier de la boutique de vin "La Vinothèque" dans la rue Lombards. "Jeudi, il n'y avait personne dans les rues ! Même les nîmois du coin ne sortaient pas..."

Plusieurs syndicats appellent à poursuivre la grève jusqu'au fléchissement du gouvernement vis à vis de la réforme des retraites. Ce lundi, la SNCF reste en grève, avec seulement 20% de trains assurés pour se rendre dans la gare de Nîmes Centre. Mardi, la mobilisation promet d'être aussi forte que jeudi dernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu