Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Faible mobilisation des retraités, jeudi 14 juin, à Tours

jeudi 14 juin 2018 à 17:17 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

L'appel à manifester lancé par neuf syndicats n'a pas beaucoup mobilisé les retraités, jeudi 14 juin, à Tours. Entre 400 et 500 personnes ont défilé. Elles étaient au moins quatre fois plus le 15 mars.

La manifestation du 14 juin a réuni environ quatre fois moins de retraités que celle du 15 mars
La manifestation du 14 juin a réuni environ quatre fois moins de retraités que celle du 15 mars © Radio France - Boris Compain

Indre-et-Loire, France

Beaucoup de motifs de mécontentement, mais une faible mobilisation : c'est le résumé qu'on pourrait faire de cette manifestation de retraités organisée par neuf syndicats, jeudi 14 juin, à Tours. Il n'y avait pas plus de 4 à 500 personnes dans le cortège. Une affluence jugée décevante par beaucoup de participants qui se souvenaient des 2 000 personnes réunies au même endroit et pour les mêmes revendications le 15 mars.

Le gel des pensions et la hausse de la CSG, principaux motifs de mécontentement

Christian, 77 ans, s'indigne de devoir aider financièrement son fils qui, pourtant, travaille : "une fois qu'il a payé son loyer et les frais professionnels, il n'y a plus rien. C'est insupportable". 

Dominique, lui, s'inquiète du recul des services publics. Remplacer un face à face à un guichet par des démarches sur internet, ça n'est pas toujours simple pour cet homme de 67 ans : "On nous dit que c'est simplifier les choses, mais vu notre âge, ce n'est pas toujours facile de s'adapter aux nouvelles technologies. Faut se déplacer, et il y a de moins en moins de personnel pour répondre à nos questions".

Beaucoup regrettent la faible mobilisation et s'interrogent sur l'impact d'une si petite manifestation. Françoise, 72 ans, a au moins trouvé un point positif :

Même si ça ne sert à rien de manifester, ça me défoule. Je suis en colère".

La manifestation des retraités s'est conclu par un bref rassemblement devant la préfecture d'Indre-et-Loire - Radio France
La manifestation des retraités s'est conclu par un bref rassemblement devant la préfecture d'Indre-et-Loire © Radio France - Boris Compain