Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Faire du vélo sur une ancienne voie ferrée, c'est possible à Nogaro dans le Gers et ça cartonne !

lundi 18 août 2014 à 18:53 Par Frederic Denis, France Bleu Gascogne

L'office de Tourisme de Nogaro a lancé son vélorail début mai. Il tablait sur 2500 clients d'ici fin octobre. Il en a déjà attiré 6000.

Vélorail de l'Armagnac à Nogaro
Vélorail de l'Armagnac à Nogaro © Radio France - Frédéric Denis

L'idée de ce vélorail à Nogaro germe il y a 8 ans quand le président de l'office de Tourisme de Nogaro, de retour d'une réunion à Paris, lit un article dans un magasine de la SNCF qui parle de la requalification des anciennes voies ferrées désaffectées. La ligne entre Port-Sainte-Marie dans le Lot-et-Garonne et Riscle dans le Gers est justement à l'abandon depuis l'arrêt du transport de marchandises en 2004 et l'arrêt du transport de voyageurs dans les années 60.

L'office de Tourisme de Nogaro décide donc d'entreprendre les démarches pour mettre en place le vélorail de l'Armagnac. L'idée : attirer une clientèle touristique familiale et revitaliser le canton. ll investit donc 50 000€ pour acheter notamment les dix cyclo-draisine nécessaires. Chacune de ces plateformes équipés de deux vélos, qui permettent d'avancer sur les rails, peut accueillir cinq personnes. L'Union européenne finance 44% de l'investissement car depuis sept ans, l'Europe aide à financer les projets de mutation des territoires ruraux. L'office de Tourisme paie aussi un loyer de mille euros par an à Réseau Férré de France, propriétaire des 4,5 kilomètres de voie qui servent pour l'activité. Un bail de dix ans est signé entre les deux parties.

vélorail Nogaro - Radio France
vélorail Nogaro © Radio France - Frédéric Denis

Depuis son lancement début mai, le vélorail de l'Armagnac a déjà accueilli 6000 clients contre 2500 espérés d'ici fin octobre. Il est rentable selon le directeur de l'office de Tourisme de Nogaro, Jérôme Cangrand. Les charges annuelles étaient déjà payées fin juillet. Le vélorail est quasiment complet tous les jours depuis début juillet. Il faut débourser 27€ pour cinq pour une balade d'une heure à une heure et demie. Il n'y a pas d'autres structures de loisirs du même type à des kilomètres à la ronde. Il faut se rendre dans le nord du Lot-et-Garonne ou sur le plateau du Larzac pour trouver la concurrence. L'office de Tourisme de Nogaro discute déjà avec la communauté de communes voisines, Adour-Armagnac, pour prolonger le parcours de son vélorail de quelques kilomètres.

Reportage au vélorail de Nogaro