Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Faut-il payer les fonctionnaires au mérite ?

mercredi 11 novembre 2015 à 5:48 Par Noémie Bonnin, France Bleu Gironde

En réaffirmant qu'il était favorable à "accroître la part de mérite" dans la rémunération des fonctionnaires, Emmanuel Macron a jeté un nouveau pavé dans la mare sur le dossier sensible de la réforme du code du travail.

Emmanuel Macron souhaite réformer le statut des fonctionnaires.
Emmanuel Macron souhaite réformer le statut des fonctionnaires. © Maxppp

Suresnes, France

Le ministre de l'économie veut redéfinir le statut des fonctionnaires. Deux mois après avoir déclaré que le statut du fonctionnaire n'était plus justifiable, Emmanuel Macron revient sur le sujet. Le ministre veut inclure dans la rémunération des agents de la fonction publique une part liée au mérite. Sur quels critères ? Cela reste à définir, d'autant que les organisations syndicales se sont déjà positionnées contre toute réforme du statut du fonctionnaire.

7 français sur dix d'accord avec Emmanuel Macron

Si l'on en croit un sondage OpinionWay pour le Figaro, 70 % des personnes interrogées se disent d'accord avec les propos d'Emmanuel Macron sur le statut des fonctionnaires. Le ministre de l'économie n'est pas le seul à vouloir réformer le statut des fonctionnaires. Marylise Lebranchu est elle aussi favorable à cette décision à condition que cela soit fait en accord avec les syndicats.

Une expérimentation à Suresnes

Depuis le 1er avril la ville de Suresnes dans les Hauts de Seine expérimente le dispositif. Les 1300 agents municipaux voient leur rémunération fluctuer en fonction de la qualité de leur travail. Pour la maire de la ville Christian Dupuy, il s'agit de motiver les agents.