Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Faux-départ pour les soldes dans les commerces de Châteauroux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Les soldes d'hiver démarrent timidement à Châteauroux. Les passants étaient au rendez-vous dans les rues et les commerces. Mais l'affluence ne s'est pas traduite en chiffre d'affaires pour les commerçants.

Les soldes ont débuté ce mercredi 20 janvier, dans un contexte sanitaire toujours pesant
Les soldes ont débuté ce mercredi 20 janvier, dans un contexte sanitaire toujours pesant © Radio France - Thierry Boulant

Il y a beau y avoir du monde dans ce magasin de prêt-à-porter de la rue Victor-Hugo, l'artère commerçante de Châteauroux, les clients comme Jeanine ne s'éternisent pas en ce samedi après-midi. La septuagénaire inspecte une écharpe, qui restera finalement sur son présentoir. "On n'a plus de vie sociale, alors on achète moins. Il faut d'ailleurs que je parte rapidement du magasin, parce qu'à mon âge, je suis plus vulnérable", explique furtivement cette dame emmitouflée avant de s'échapper à petits pas. 

Une scène que la gérante Charline Rebillaud observe régulièrement depuis le début des soldes. "Les clients parlent toujours de la même chose : le virus, est-ce qu'on va être reconfinés ?", raconte-t-elle. Le moral n'est pas au rendez-vous, et les ventes non plus. Par rapport à l'an dernier, la boutique enregistre une baisse de chiffres d'affaires de 35%. 

La morosité ambiante n'est pas seule coupable de ces mauvaises affaires selon Charline Rebillaud. La période des prix cassés de l'hiver a été reportée de deux semaines. Une mesure censée permettre aux commerçants de vendre aux prix habituels avant le début des rabais.  Dans cette boutique, la manoeuvre a été neutralisée par des promos post-confinement.  "Avec le déconfinement du 1er décembre, nos clientes se sont retrouvées avec des tarifs de ventes privées, des pré-soldes. L'impact des soldes n'a pas vraiment fonctionné", détaille la gérante. Elle se serait bien passée de ce report. 

Au delà du chiffre d'affaires en baisse, ce flop des soldes à Châteauroux laisse certains commerçants avec un stock d'invendus. Il sera difficile de l'écouler en cas de troisième reconfinement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess