Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Journée du 8 mars: une semaine de sensibilisation à l'entrepreneuriat au féminin

-
Par , France Bleu Picardie

En cette journée internationale des droits des femmes, l'association "100 000 Entrepreneurs" organise des témoignages en milieu scolaire pour sensibiliser les jeunes à l'entrepreneuriat des femmes. Ludivine Hardy, cheffe d'entreprise y participe pour la première fois dans la Somme.

Rassemblement pour célébrer le 8 mars  journée internationale des droits des femmes
Rassemblement pour célébrer le 8 mars journée internationale des droits des femmes © Radio France - Corinne FUGLER

"L'entrepreunariat concerne tout le monde, y compris les femmes. Il faut rassurer les jeunes filles" nous dit Ludivine Hardy, cheffe d'entreprise picarde. Elle a crée son auto-entreprise de consultation en développement durable. En cette journée internationale de lutte pour les droits de femmes, elle va se rendre en milieu scolaire pour sensibiliser les élèves à ce sujet. "Il faut les rassurer sur leurs capacités à entreprendre. Les jeunes femmes ne se font pas suffisamment confiance et ont plus généralement le syndrome de l'imposteur qui consiste à  avoir l'impression de ne pas mériter sa place. Ce sont des notions d'état d'esprit qu'il faut inculquer dès le plus jeune âge." 

"Les femmes ont plus de scrupules et de soucis à demander de l'argent pour leurs compétences, il faut du soutien, c'est pour cela que j'appartiens à l'association "100 000 Entrepreneurs". 

Pendant tout le mois de mars, des témoignages d'entrepreneures sont organisés dans les Hauts-de-France. Le but est de donner envie aux jeunes femmes de se lancer. "Je pense qu'une femme auto-entrepreneur va plus se lancer pour des raisons de conciliation vie pro-vie perso, ce ,'est pas forcément ce qui va initier la démarche chez un homme. Je pense que la construction  du projet est différente", souligne Ludivine Hardy. 

Ludivine Hardy auto-entrepreneur

  • Femmes
Choix de la station

À venir dansDanssecondess