Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Feria de Pentecôte 2016 à Nîmes

Feria de Nîmes : quand la solidarité se mêle à la fête

-
Par , France Bleu Gard Lozère
Nîmes, France

Manger des moules-frites tout en étant solidaire : à la Feria de Nîmes c'est possible ! Sur le stand de restauration du Secours populaire, place de l'Esplanade, l'achat d'un repas ou d'une boisson équivaut directement à un don pour l'association caritative.

Le stand de l'association caritative est situé place de l'Esplanade
Le stand de l'association caritative est situé place de l'Esplanade © Radio France - Solène Cressant

Dès 8h30, Valérie Dauphin et les autres bénévoles s'activent sur le stand : préparer les grillades, précuire les chipolatas... Quelques heures avant l'heure du déjeuner, les odeurs d'huile chaude et surtout, des moules fraiches, embaument le stand.

Valérie est maître nageur sauveteur, mais pendant les cinq jours de fête, elle s'improvise cuistot. "Il faut trier les moules, les nettoyer un peu, enlever celles qui ne sont pas belles... On remplit deux, trois seaux comme cela, parce que c'est quand même un plat qui part assez vite !"

Côté ambiance, la bénévole décrit une atmosphère très détendue. "On rigole, on passe de bons moments et on est là pour la solidarité. C'est mieux que de rester chez soi à ne rien faire."

Les moules-frites, ambassadrices de la solidarité

Le petit coquillage, fraîchement préparé, arrive sur les tables des clients sous les barnums blancs. Danièle et ses amies sont venues déguster le plat fétiche du stand, en mêlant gourmandise et don.

"Ici, les moules frites ont un goût de solidarité !"

Servies 10 euros, les barquettes contiennent bien plus que des moules-frites selon Matou, une jeune bénévole très souriante de 25 ans. Elles symbolisent la collecte et tout ce qu'elle permettra de faire dans le département : permettre, par exemple, aux enfants défavorisés de partir en vacances ou à des familles démunies d'acheter des denrées à petits prix toute l'année.

Place au don tout en profitant de l'ambiance féria

Même si la collecte ne représente qu'une infime partie du budget annuel (1 à 2%), ce qui compte pour l'association c'est d'être présent pendant le plus gros événement de Nîmes, dans le but d'échanger, informer et pourquoi pas, trouver de nouveaux bénévoles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess