Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Fermeture administrative pour une brasserie de Lodève

mardi 4 juillet 2017 à 19:38 Par Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault

La Brasserie du Lodèvois ne pourra rouvrir que fin septembre. L'établissement de Lodève (Hérault) est sous le coup d'une fermeture administrative. Le patron a cumulé les infractions au code du travail.

Cathédrale St Fulcran à Lodève
Cathédrale St Fulcran à Lodève © Radio France - Marie Ciavatti

Lodève, France

La Brasserie du Lodévois a ouvert il y a peine un an que déjà, elle va devoir fermer. L'établissement, situé allée Danielle Mitterrand à Lodève (Hérault), est sous le coup d'une fermeture administrative de trois mois, jusqu'au 27 septembre prochain.

Lors d'un contrôle des services de L’État, les gendarmes ont constaté une multitude d'infractions au code du travail.

Toute une série d'infractions au code du travail

La liste est longue : non-paiement de cotisations auprès de l’URSSAF, non-paiement de salaire, heures supplémentaires non déclarées, absence de déclaration préalable à l’embauche de salariés, absence de décompte de la durée du travail, défaut de licence d’organisateur de spectacles et non délivrance de bulletins de salaire...

Attention aux contrôles !

Selon la préfecture de l'Hérault, le restaurant, qui emploie quatre salariés, "a porté préjudice aux organismes sociaux pour un montant estimé à plus de 30 000 euros depuis le début de son activité en juillet 2016".

Les contrôles se poursuivront tout l'été, prévient la préfecture. Ils porteront plus particulièrement sur l'emploi du personnel.