Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fermeture anticipée des bars : "dramatique et injuste" pour le patron du By'S à la Madeleine

-
Par , France Bleu Nord

Le préfet du Nord a détaillé ce vendredi les mesures prises dans la métropole lilloise, placée en zone d'alerte renforcée, à cause de l'augmentation des cas de coronavirus. A partir de lundi, les bars doivent fermer à 22 heures. Les gérants d'établissements sont inquiets.

Le bar-restaurant de Sébastien Vermeulen a déjà perdu 250 000 euros de chiffre d'affaire. Le gérant ne comprend pas la fermeture anticipée imposée par les autorités.
Le bar-restaurant de Sébastien Vermeulen a déjà perdu 250 000 euros de chiffre d'affaire. Le gérant ne comprend pas la fermeture anticipée imposée par les autorités. © Radio France - Cécile Bidault

Les bars doivent fermer à 22 heures dans la métropole lilloise à partir de ce lundi soir. Le préfet a détaillé les mesures mises en place par les autorités dans l'agglomération de Lille, zone d'alerte renforcée, où l'épidémie de coronavirus est galopante. Les restaurants pourront jouer les prolongations jusqu'à minuit en semaine, minuit et demi le week-end.

Une décision qui va fortement peser sur l'activité économique des établissements. Sébastien Vermeulen, patron du By's à la Madeleine, près de Lille, un bar et restaurant, qui compte 14 salariés, a perdu plus de 200 000 euros, soit presque un quart de son chiffre d'affaire, depuis le début de la crise sanitaire. Il ne comprend pas cette décision 

On se trompe de cible

Selon lui, cette mesure est contre-productive : "comment vont-ils gérer tous ces jeunes à partir de 22 heures ? On va les retrouver dans la rue, à plus de dix, qui vont consommer sur la voie publique, sans masque. Il y a plus de risques. Je pense qu'on se trompe de cible".

ECOUTEZ : Sébastien Vermeulen, patron du By's à la Madeleine

Le gouvernement va devoir apporter un soutien à ces entreprises pour qu'elles résistent

La crainte numéro un de Sébastien Vermeulen, c'est que la métropole lilloise passe rapidement au cran supérieur en terme de contamination, et que les bars et les restaurants ferment, comme dans l'agglomération de Marseille et d'Aix-en-Provence : "on va vite y arriver. Je ne pense pas que les mesures prises dans les bars vont ralentir les chiffres de la contamination, au contraire, car on aura moins de contrôle sur les gens. Il y a des confrères qui vont déposer le bilan, notamment ceux qui ne font que bar, qui n'ouvrent pas le midi. Ça va être dramatique. Il faut que le gouvernement et les préfets soient conscients du soutien financier qu'ils vont devoir apporter à ces entreprises, pour qu'elles résistent". 

ECOUTEZ : Sébastien Vermeulen, patron du By's à la Madeleine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess