Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Fermeture de Ford : la maire de Blanquefort Véronique Ferreira "n'a pas de baguette magique"

-
Par , France Bleu Gironde

Véronique Ferreira dénonce l'attitude "déshumanisée" de la direction du groupe américain qui a arrêté la production de boites de vitesse en catimini ce mercredi. La maire promet que la mobilisation des collectivités territoriales va se poursuivre mais elle reste vague sur l'avenir du site.

La production est terminée depuis mercredi 24 juillet
La production est terminée depuis mercredi 24 juillet © Radio France - Stéphanie Brossard

Blanquefort, France

France Bleu Gironde : que pensez-vous de cette arrêt de la production une semaine avant la date annoncée ?

Véronique Ferreira : Que ce site soit à l'arrêt ce n'était pas forcément un scoop. Mais la façon dont ça c'est fait est malheureusement à l'image de la gestion complètement déshumanisée de Ford vis-à-vis de ses ouvriers. Ca me fait penser à un robot qu'on éteint et pas à une gestion humaine des sentiments. Les salariés savaient que ça allait s'arrêter au 1er août, mais pas comme ça. Je trouve que c'est lamentable.

L'Etat et les collectivités locales se sont mobilisés autour de la sauvegarde du site et des emplois.  Est-ce-que cette mobilisation s'arrête aussi tout d'un coup ?

Absolument pas. On continue à travailler pour la question de la reconversion du site. Mais ça va prendre du temps. Si on avait une baguette magique ça se saurait. Ca va prendre du temps avant qu'on puisse arriver à obtenir un nouvel avenir industrielle à Blanquefort. On va continuer à travailler tous ensemble, main dans la main.

Y a-t-il des pistes privilégiées aujourd'hui ?

C'est un travail de fond mais les pistes sont tellement ténues qu'il n'y a pas d'annonces publiques à faire aujourd'hui. Les salariés de Ford ont eu suffisamment d'ascenseur émotionnel ces dernières années.  Nous annoncerons les choses quand elles pourront être vraiment mises en place.