Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Fermeture de l'aéroport du Mans : plusieurs clubs d'aviation envisagent des poursuites en justice

-
Par , France Bleu Maine

L'aéroport du Mans est fermé depuis jeudi 5 décembre et le restera jusqu'au 17 décembre sur ordre de la Direction générale de l’aviation civile, la police des airs. La faute à une immense tente montée au niveau du centre des expositions à l'occasion d'un salon agricole.

L'aéroport du Mans devrait être fermé jusqu'au 17 décembre 2019
L'aéroport du Mans devrait être fermé jusqu'au 17 décembre 2019 - Eric Pivert

Le Mans, France

Les avions et hélicoptères de l'aéroport du Mans sont  cloués au sol. Suite à l'installation d'un énorme chapiteau sur le centre des expositions, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), la police des airs, a demandé jeudi dernier la fermeture immédiate de l'aéroport, et ce jusqu’au 17 décembre

Une installation provisoire du salon agricole dépasse la hauteur autorisée

De nombreux tracteurs et autres machines seront exposées du 11 au 12 décembre sous cette tente, dans le cadre du salon ETA, un salon professionnel agricole très important où sont attendus 15.000 visiteurs.

"L'édifice dépasse le cône de sécurité de treize mètres. Ce cône imaginaire représente la sécurité et la pente nécessaire pour un atterrissage.  Cela représente donc un risque", conclut Noël Peyramayou, le président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Sarthe, qui est également le gestionnaire de l'aéroport.

Un coup dur pour une vingtaine de clubs d'aviation

La fermeture de l'aéroport du Mans aurait presque pu passer inaperçue. Aucune liaison journalière ne part de la capitale sarthoise, donc très peu de passagers impactés. Pourtant, une vingtaine d'associations et entreprises, sont directement touchées

L'entreprise GMT aviation dispense des formations de pilotes. Cette fermeture représente un véritable préjudice financier pour elle. "Nous avons des élèves qui viennent du Maghreb ou encore de la Martinique. Je suis obligée de leur demander de rentrer chez eux. La formation coûte entre 8 et 9.000 euros, à cela il faut ajouter les frais d’hébergement, de voyage..... Ces gens vont me demander de rembourser une partie de leurs frais", s'inquiète madame Damour, la gérante de la société. 

Certains estiment que cette fermeture de l'aéroport est injuste : " Les personnes qui ont construit ce chapiteau illicitement ne sont pas touchées, et nous, qui faisons très attention, car dans l'aviation on a un devoir de sécurité, nous sommes impactés", tempête Jean-François Royer, président du comité régional aéronautique des Pays de la Loire.

Dans un communiqué, le centre des expositions met en avant l'attrait économique du salon agricole et dit "prendre acte" de la décision de la DGAC. 

Plusieurs entreprises se réuniront à nouveau ce mardi à l'aéroport du Mans pour organiser la riposte et lancer une procédure en référé

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu