Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Fermeture de l'usine Sandvik de Fondettes : une délégation reçue au ministère de l'économie mardi 30 octobre

mardi 30 octobre 2018 à 5:31 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

Un représentant du personnel de Sandvik, mais aussi des élus dont le maire de Fondettes et deux députés sont reçus mardi 30 octobre au ministère de l'économie et des finances, moins d'une semaine après l'annonce de la fermeture de cette usine dans laquelle travaille 161 personnes.

Les élus tourangeaux seront reçus au ministère des finances en fin de matinée pour évoquer le sort des 161 salariés de Sandvik à Fondettes
Les élus tourangeaux seront reçus au ministère des finances en fin de matinée pour évoquer le sort des 161 salariés de Sandvik à Fondettes © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

L'usine fondettoise du groupe suédois Sandvik va fermer ses portes en 2019. Ca a été annoncé mardi dernier, mais à peine une semaine plus tard, une délégation est reçue à 11H au ministère de l'économie et des finances aujourd'hui mardi 30 octobre. Un rendez-vous particulièrement rapide qui montre que les élus ont immédiatement pris les choses en main pour tenter de préserver, au mieux, les intérêts des 161 salariés.

L'union sacrée de la classe politique tourangelle autour des salariés fondettois

Quelques heures seulement après l'annonce de la fermeture du site de Fondettes, la députée En Marche de la circonscription, Sabine Thillaye, a contacté la Préfète, la représentante de l'Etat. Elle a aussi reçue les représentant du personnel de Sandvik vendredi après-midi. Le maire LR de Fondettes, lui aussi, a très rapidement échangé avec le représentant de Sandvik France et les salariés. 

Finalement, donc, une délégation est reçue en fin de matinée au ministère de l'économie, pour un premier rendez-vous avec le délégué interministériel aux restructurations d'entreprises. Il y aura sans doute plusieurs autres rencontres ensuite. 

Dans la délégation, un représentant du personnel, bien sur, mais aussi, le maire de Fondettes, deux députés, un élu de la métropole, le représentant des maires ruraux, tous choqués de voir un groupe qui fait des milliards de bénéfice fermer l'usine de Fondettes. 

L'objectif de cette union sacrée, c'est de s'assurer que Sandvik va proposer un plan de sauvegarde de l'emploi à la mesure de son excellente santé financière. Montrer que les élus de tous bords sont derrière les 161 salariés, c'est aussi une façon de peser sur les négociations entre le personnel et la direction. Des négociations qui commencent cette semaine dans l'usine de Fondettes.