Économie – Social

Fermeture de la fabrique de bottes Le Chameau à Cahan en Normandie

Par Francis Gaugain, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) vendredi 23 octobre 2015 à 15:54

Les salariés de l'usine sont dépités
Les salariés de l'usine sont dépités © Radio France - Mariam El Kurdi

Elle avait été créée en 1927. L'usine Le Chameau, située à Cahan prés de Pont d'Ouilly dans le Calvados, fermera ses portes dans 3 mois.

Le Chameau délocalisé au Maroc

Ils avaient raison d'être inquiets. Les 55 salariés de l'entreprise " Le Chameau"  située à Cahan dans l'Orne ont appris lors d'un CE  ce vendredi que leur usine va être délocalisée  à Casablanca au Maroc. Le Chameau fabrique des bottes en caoutchouc à la main depuis... 1927. La société  avait  été rachetée en 2012 à  Lafuma par un fond de pension  britannique. Depuis les ennuis n'ont cessé de s'accumuler.

La production sera délocalisée au Maroc - Radio France
La production sera délocalisée au Maroc © Radio France - Mariam El Kurdi

Des bottes aussi solides que des pneus

Cela fait 88 ans que le fabriquant de bottes le chameau est implanté dans l'Orne.  Dans une ancienne filature à Cahan près de Pont d'Ouilly. Un  territoire où  le besoin de bottes agricoles se faisait  ressentir au siècle dernier ."La semelle est à la chaussure ce que le pneu est à la voiture"  expliquaient les dirigeants il y a 3 ans. Le Chameau avait donc fait appel au bibendum  Michelin et à son  centre de recherche et de développement qui  fait phosphorer  6000 cerveaux.  Michelin avait  mis sa technologie au service de l'entreprise normande pour mettre au point des  bottes  "très solides, inusables, voire increvables"  nous disait-on à l'époque.

Colère et tristesse

Aujourd'hui ce fleuron industriel normand va définitivement quitter la Normandie. Le Chameau va abandonner dans 3 mois  le site de  Cahan pour le Maroc et Casablanca où il y avait déjà une unité de fabrication. A l'annonce de cette réorganisation, plus de 200 personnes se sont rassemblées ce vendredi devant les grilles de l'usine où des pneus ont été brûlés. La  tristesse et la  colère dominent chez les 55 salariés de l'entreprise

La tristesse domuiine chez les salariés - Radio France
La tristesse domuiine chez les salariés © Radio France - Mariam El Kurdi