Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus - Fermeture du restaurant La Grande Maison à Bordeaux : "attristant" pour Bernard Magrez

-
Par , France Bleu Gironde

Victime de la crise sanitaire, le restaurant doublement étoilé de Bernard Magrez, La Grande Maison à Bordeaux, fermera le 16 août, afin de ne pas "hypothéquer son image". Il rouvrira ses portes lorsque "l'activité économique repartira".

Pierre Gagnaire (à gauche) et Bernard Magrez (à droite) devant l’entrée de "La Grande Maison" en 2016.
Pierre Gagnaire (à gauche) et Bernard Magrez (à droite) devant l’entrée de "La Grande Maison" en 2016. © AFP - GEORGES GOBET 

Le restaurant doublement étoilé de Bernard Magrez, La Grande Maison à Bordeaux, fermera ses portes pour une durée indéterminée, le 16 août. Il est victime de la crise sanitaire du coronavirus et de l'absence de touristes. "On dépend complètement de la clientèle étrangère qui vient visiter Bordeaux", explique l'homme d'affaires Bernard Magrez.

"Pas une question de rentabilité"

"On avait deux solutions. La première, c'était de continuer à petits pas mais dans ce cas, on aurait été dans l'impossibilité d'apporter la même qualité de services à nos clients, on aurait alors hypothéqué notre image, détaille-t-il. La deuxième solution, c'était de fermer et de rouvrir dès que l'activité économique repartira."

"Ce n'est pas une question de rentabilité, insiste celui qui possède quarante châteaux viticoles. Avec une faible clientèle, on aurait eu moins de personnel en cuisine et ailleurs. On aurait été incapables d'apporter le même standing de services... On perdait immanquablement de l'image"

"Ce n'est pas fermé définitivement" 

Bernard Magrez préfère ainsi fermer son restaurant et rouvrir "un peu plus tard". "Quand la clientèle étrangère reviendra d'une part et quand l'économie nationale repartira d'autre part, on pourra rouvrir le restaurant, affirme-t-il. On est conçu pour ouvrir, ce n'est pas fermé définitivement"

"C'est très attristant"

"Ça fait six ans que l'on a lancé ce restaurant, qui jusqu'à maintenant marchait convenablement, c'est très attristant pour nous de le mettre à l'arrêt pendant un certain nombre de mois, voire d'années... On y a mis beaucoup d'investissement", se désole Bernard Magrez, également mécène de l'Institut culturel qui porte son nom. 

La Grande Maison avait ouvert ses portes en 2014 avec le chef Joël Robuchon. Depuis l'arrivée de Pierre Gagnaire, "meilleur chef au monde", en 2015, le restaurant, situé rue Labottière à Bordeaux, visait une troisième étoile au Guide Michelin. "On a investi lourdement pour avoir une troisième étoile mais il en est ainsi", conclut-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess