Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fermeture des frontières avec le Royaume-Uni : sur le littoral normand, les liaisons transmanche en sursis

Le transport de passagers et de marchandises est arrêté pour 48 heures entre le Royaume-Uni et la France. Une nouvelle souche du virus a été détecté en Angleterre. Les liaisons transmanche sont les premières victimes de cette décision.

Les liaisons transmanche connaissent des difficultés après la décision du gouvernement d'interdire les liaisons Royaume-Uni-France. (photo d'illustration)
Les liaisons transmanche connaissent des difficultés après la décision du gouvernement d'interdire les liaisons Royaume-Uni-France. (photo d'illustration) © Maxppp - MATTHIEU TUREL

Depuis ce lundi matin, "tous les déplacements de personnes, y compris liés aux transports de marchandises, par voie routière, aérienne, maritime ou ferroviaire en provenance du Royaume-Uni", sont suspendus. Cette décision a été prise ce dimanche après un conseil de défense extraordinaire pour évoquer la nouvelle souche du covid-19 détecté en Angleterre. Elle n'est pas sans conséquences, sur le littoral normand, les liaisons transmanche sont les premières concernées.

La filière transmanche en difficulté

"C'est un secteur d'activité profondément pénalisé par la crise du coronavirus. Je comprends que l'on puisse prendre une mesure de précaution sanitaire. Mais c'est toute une économique, celle du transmanche qui est en jeu. Et le transmanche en Normandie, c'est plusieurs centaines d'emplois, plusieurs milliers d'euros injectés dans l'économie locale", réagit ce lundi matin sur France Bleu Normandie, le député PCF de Seine-Maritime Sébastien Jumel.

Pendant 48h donc, les déplacements sont suspendus "en attendant d'établir un protocole sanitaire en concertation avec l'Europe", indique le gouvernement. "Il est temps que le gouvernement prenne des mesures de soutien à cette activité transmanche. Les passagers ne passaient plus mais là désormais même le fret, c'est-à-dire les transporteurs ne passeront plus. Derrière ça, il y a des centaines et des centaines d'emplois en jeu", poursuit le député.

"Il va falloir accompagner les acteurs, les entreprises. Cette décision intervient en plein Brexit, tout ça sachant que les pêcheurs ne savent pas à quel sauce ils vont être mangés, ça fait beaucoup de nuages sur le littoral normand et le littoral des Hauts-de-France avec cette annonce", conclut Sébastien Jumel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess