Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fermetures des marchés : le coup de colère d'un maire breton

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

A Plérin dans les Côtes d'Armor, le maire Ronan Kerdraon est en colère ce mercredi 25 mars. La préfecture refuse sa demande de dérogation pour l’ouverture du principal marché de sa commune.

Balisage, distance de sécurité : de nombreuses normes imposées pour maintenir les marchés
Balisage, distance de sécurité : de nombreuses normes imposées pour maintenir les marchés © Radio France - Olivier Duc

"Quand j'ai demandé le maintien des marchés à Plérin, c'est qu'il y avait un sens, une raison, c'était le soutien à l'agriculture locale, aux filières bio également", explique Ronan Kerdraon, le maire de Plérin dans les Côtes d'Armor ce mardi 25 mars. 

Dans la journée, la préfecture lui a indiqué qu'elle acceptait ses demandes de dérogations pour l’ouverture de deux petits marchés de quartiers dans la commune mais pas pour le principal marché, le dimanche dans le centre bourg. Le maire parle d'une "décision incompréhensible et inéquitable". 

Pour moi, c'est à la fois une incompréhension, une forme d'humiliation, parce qu'on ne nous fait pas confiance et je vis ça comme un échec, lance Ronan Kerdraon

"Les grandes et moyennes surfaces ont le droit d'exercer leurs activités dans des lieux couverts", poursuit le maire de Plérin, "et à côté de cela, on interdit les marchés ouverts dans lesquels nous avions pris un certain nombre de dispositions qui garantissaient totalement la sécurité sanitaire".  

ECOUTEZ Ronan Kerdraon : "On met en place des dispositifs pour garantir le respect de la loi d'urgence sanitaire et on nous ferme la porte au nez !"

D'autres communes costarmoricaines en revanche ont obtenu satisfaction. C'est le cas de Plœuc-L'Hermitage où le marché se tiendra ce jeudi 26 mars. La demande de dérogation du maire Thibault Guignard a été acceptée par la préfecture. 

ECOUTEZ : La satisfaction du maire de Ploeuc-L'Hermitage Thibault Guignard, son marché reste ouvert.

LIRE AUSSI : Côtes d'Armor : les principaux marchés ferment jusqu'à nouvel ordre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu