Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FerroPem : la lutte s'organise en Savoie contre la fermeture du site

-
Par , , France Bleu Pays de Savoie

Pétition en ligne, appel à manifester, réunion avec Bercy... élus locaux et syndicats se mobilisent contre la fermeture annoncée du site FerroPem de La Léchère en Savoie, où 221 postes vont être supprimés.

Manifestation des salariés fin mars à Chambéry devant le palais de justice (photo d'illustration)
Manifestation des salariés fin mars à Chambéry devant le palais de justice (photo d'illustration) © Radio France - Justine Leblond

Alors que le plan social a été officiellement lancé cette semaine, avec une première réunion de négociation sur les conditions de départs, élus locaux et syndicats annoncent une grande manifestation de soutien aux salariés de FerroPem, le samedi 1er mai à La Léchère, où 221 postes vont être supprimés par le groupe Ferroglobe, spécialisé dans le sillicium.

Plusieurs actions déjà engagées

Une manifestation aura lieu symboliquement le samedi 1er mai, jour de la fête du travail, à 10h, devant la mairie de la Léchère, où se trouve l'usine de Château-Feuillet, en Tarentaise. Le maire de la Léchère Jean-François Rochaix a écrit aux maires et élus du canton de Moûtiers pour leur demander de participer à la manifestation.

Une pétition a par ailleurs été lancée sur le site change.org pour réclamer le maintien des emplois. Ce vendredi soir, elle rassemblait plus de 15.300 signatures.

Des repreneurs intéressés ?

Selon le député savoyard Vincent Rolland (Les Républicains), plusieurs industriels seraient déjà intéressés pour racheter le site FerroPem de la Léchère. L'élu assure que "des discussions sont en cours" avec plusieurs candidats. Objectif : maintenir une activité industrielle sur le site et reprendre un maximum de salariés de FerroPem.

Mardi dernier, un rassemblement avait été organisé devant l'hôtel Mercure du Domaine de Marlioz à Aix-les-Bains, à l'appel de FO Savoie le jour d'un CSE central sur place. Il s'agissait de la première réunion du PSE, le plan de sauvegarde de l'emploi, pour négocier les conditions de départ. Les premiers départs devraient intervenir à la fin de l'été.

Baisse de la demande et chute des cours

Le groupe Ferroglobe a annoncé fin mars la suppression de 350 emplois en France au sein de sa filiale FerroPem : au total, 221 emplois seront supprimés sur le site de La Léchère et 131 au sein de l'usine de Livet-et-Gavet (Isère). 

FerroPem assure avoir subi une baisse de la demande de 25% et une chute des cours de 30% depuis le début 2018 en raison de la concurrence du silicium chinois, fragilisant sa position financière et menaçant le paiement de ses fournisseurs.

Le groupe américano-espagnol Ferroglobe, qui possède la filiale FerroPem, est un des principaux producteurs mondiaux de silicium métal ou d'alliages à base de silicium, nécessaire pour fabriquer certains composants électroniques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess