Économie – Social DOSSIER : Fessenheim : la plus ancienne centrale nucléaire de France

Fessenheim coupe la lumière pour garder sa centrale nucléaire

Par Céline Rousseau et Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass lundi 23 janvier 2017 à 17:58

Elus, habitants et salariés se sont mobilisés dans les rues de Fessenheim
Elus, habitants et salariés se sont mobilisés dans les rues de Fessenheim © Maxppp - Thierry Gachon

La commune de Fessenheim symboliquement plongée dans le noir ce lundi soir entre 17h30 et 19h30. Habitants, élus, salariés protestent contre le projet de fermeture de la centrale nucléaire qui sera examiné mardi lors du conseil d'administration d'EDF.

A l'initiative de la mairie de Fessenheim et de l'association "Fessenheim notre énergie", la commune haut-rhinoise est plongée dans l'obscurité ce lundi soir entre 17h30 et 19h30. Symboliquement l'éclairage public n'a pas été allumé dans le village. Les commerçants étaient appelés à baisser leur rideau.

La boulangerie de Fessenheim a baissé le rideau ce lundi dès la fin d'après-midi. - Radio France
La boulangerie de Fessenheim a baissé le rideau ce lundi dès la fin d'après-midi. © Radio France - Guillaume Chhum

Il s'agit de protester contre le projet de fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, que réclame l'Etat, moyennant des compensations financières. Les élus du conseil d'administration d'EDF doivent se prononcer sur ce projet mardi matin en région parisienne. Les salariés de la centrale et des sous-traitants refusent cette fermeture qu'ils jugent "inacceptable".

Si la centrale ferme, il ne restera pas grand chose à Fessenheim" - la boulangère

Les habitants, comme la boulangère, installée juste en face de la mairie, redoutent qu'il ne reste "pas grand-chose à Fessenheim si la centrale ferme." 130 salariés de la centrale habitent la commune de près de 2.400 habitants.

LIRE AUSSI : Les 850 salariés de la centrale nucléaire de Fessenheim appelés à une grève de 48h

Ce lundi, à 17h30, élus, habitants ont été rejoints devant la mairie par des salariés de la centrale. Lampions à la main, quelques 400 personnes se rendent en cortège à la salle des fêtes de Fessenheim pour les discours et un lâcher de lanternes lumineuses.