Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fêtes de fin d'année : les producteurs landais de foie gras, saumon et huîtres se préparent

En pleine crise sanitaire, les producteurs de foie gras, de saumon, et les ostréiculteurs se préparent dans les Landes. Alors que les Français vont pouvoir passer Noël en famille, mais en comité réduit, les producteurs s'adaptent.

Foie Gras, à la Figue et pickles de Griottes et Champignons, illustration.
Foie Gras, à la Figue et pickles de Griottes et Champignons, illustration. © Radio France - Franck Daumas

Noël approche, et les repas de fête aussi. Foie gras, saumon, huîtres… Cette année, les Français pourront se retrouver pour fêter Noël en famille, mais en petit comité. En pleine crise sanitaire et économique, les fêtes de fin d’années sont une période cruciale pour les producteurs et commerçants landais. Alors ces derniers s'adaptent au mieux pour satisfaire les clients et sauver leur fin d'année, très touchée par la crise.

La filière foie gras se prépare : mini portions et effilochés de confit pour tacos

Les producteurs landais l’ont bien compris, ce ne sera pas un Noël comme les autres. Les Français seront moins nombreux à table, ils consommeront donc surement en moins grande quantité. Pour y faire face, et sauver leur fin d'année, la filière foie gras s’adapte. 

Pour les fêtes de fin d'année, elle propose à la vente de mini portions de foie gras, pour 4 ou 6 personnes. Les producteurs ont aussi compris que les Français seront amenés à plus cuisiner cette année : la filière a donc mis en rayon des effilochés de confit, à mettre directement dans des tacos par exemple, pour plaire aux plus jeunes !

Du côté des gros producteurs, comme la marque Labeyrie Fine Foods, producteur de saumon et de foie gras, les premières commandes ont déjà été passées, même si le pic est attendu plutôt mi-décembre. Les petits et moyens formats sont là aussi les plus prisés. Cette année, la filière foie gras espère vendre autant que les années précédentes. En temps normal, 75% des volumes de foie gras sont écoulés aux mois de novembre et décembre. 

Les producteurs, privés des restaurants, embauchent moins de saisonniers pendant les fêtes

Chaque année, des saisonniers sont mobilisés en plus pour préparer les fêtes de Noël. Cela vaut par exemple pour la filière foie gras, qui embauche chaque hiver entre 8 et 10 000 saisonniers au niveau national, explique le Cifog, le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras. Près de la moitié sont mobilisés sur les Landes.

"Cette année, ils seront moins nombreux, mais il y a quand même de l’embauche", rassure Marie-Pierre Pée, directrice du Cifog et productrice de foie gras à Bourriot-Bergonce, dans les Landes. Même si la vente en restaurants est à l'arrêt, les ventes en boutiques et le clic and collect nécessitent du renfort.

Les ostréiculteurs landais attendent le retour des clients dans les cabanes

Puis à Noël il n’y a pas que le foie gras et le saumon, il y a aussi les huîtres ! Les 6 ostréiculteurs installés à Hossegor ne peuvent pas tous embaucher leurs saisonniers habituels, certains vivant sur leur trésorerie.

"Mais nous avons produit les mêmes quantités d’huîtres que les autres années, rassure Aurélie Labarthe, représentante des ostréiculteurs de Hossegor. On espère voir les clients revenir, et pouvoir vendre comme chaque année aux locaux, surtout que nos huîtres sont très charnues, car l'eau est encore très riche!"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess