Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Déploiement de la fibre en Gironde : 500 emplois à venir

lundi 13 août 2018 à 18:34 Par Valentin Belleville, France Bleu Gironde

Le plan Gironde Haut Méga fait un pas de plus vers le déploiement de la fibre dans l'ensemble du département. Pour mener à bien les 1 224 chantiers prévus d'ici 2024, 500 personnes vont être formées et embauchées. Les 17 premières recrues ont terminé leur formation et sont prêtes à commencer.

Baptiste, 28 ans, est un ancien téléconseiller, il est désormais chargé d'étude pour le déploiement de la fibre optique en Gironde.
Baptiste, 28 ans, est un ancien téléconseiller, il est désormais chargé d'étude pour le déploiement de la fibre optique en Gironde. © Radio France - Valentin Belleville

Gironde, France

Il y a encore deux mois ils étaient au chômage et ne connaissaient rien à la fibre optique ou presque. Désormais, ils sont tireurs de fibre, soudeurs ou encore chargés d'études. Les 17 premières recrues ont été sélectionnées conjointement par Pôle emploi et le service formation de NGE, l'entreprise sous-traitante en charge d'installer la fibre optique en Gironde pour l'opérateur téléphonique Orange. Après une formation de deux mois, ils sont désormais prêts à commencer les travaux.

"Je me sens utile avec ce métier"

Parmi ces recrues, Julien, 32 ans, est un ancien électricien. Au chômage depuis deux ans et demi, il a pris cette opportunité comme une bouffée d'air : "J'ai la sécurité d'un long contrat pour la première fois, je vais tout faire pour le garder. C'est l'offre la plus intéressante que j'ai eu par Pôle emploi, j'ai envie que ça dure! Et puis, j'ai ma fille à mettre à l'école."

Si les profils sont variés, la plupart est en reconversion professionnelle. Avant d'être au chômage pendant deux mois, Baptiste, 28 ans était téléconseiller chez un opérateur téléphonique. Il est ravi d'intégrer le bureau d'étude du déploiement de la fibre optique : "Je me sens utile avec ce métier, ça me plait. Je suis déjà allé dans des zones blanches où il n'y a pas de réseau ou très peu, c'est très frustrant"

Un engagement sur le long terme

Chaque recrue a reçu de quoi se mettre au travail : pour les techniciens, un gilet fluorescent et un casque, pour les chargés d'études, une souris d'ordinateur et une clé USB. Tous ont également eu un mug: "parce que le café, il y en aura besoin" sourit Baptiste, le nouveau chargé d'étude.

Engagés pour six ans, soit la totalité du temps prévus pour terminer les travaux en Gironde, ces nouveaux salariés "ne seront pas au chômage à la fin des chantiers. Ils auront acquis une formation, une expérience, ils pourront partir sur d'autres chantiers mais aussi rester sur ceux-là pour entretenir le réseau", selon Matthieu Rouveyre, vice-président du Conseil départemental de la Gironde chargé notamment des accès numériques.