Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Figeac Aéro annonce la suppression de 320 emplois sur son site historique

-
Par , France Bleu Occitanie

Le sous-traitant lotois Figeac Aéro annonce ce jeudi la suppression de 322 emplois sur près usur son site historique. Pas une surprise mais un coup dur tout de même pour le maire de la commune André Mellinger.

Figeac Aéro emploie 966 salariés sur son site
Figeac Aéro emploie 966 salariés sur son site © Maxppp - XAVIER DE FENOYL

322 postes vont être supprimés sur le site lotois de Figeac Aéro, équipementier aéronautique qui emploie près de 1.000 salariés. Un plan social dû à la crise du coronavirus, selon l'entreprise qui évoque la réduction drastique des cadences de productions des principaux constructeurs. 

Dans un communiqué, la société se dit contrainte "d'entreprendre une réorganisation importante de Figeac Aéro en France". Cela passe donc d'abord par la suppression de plus de 320 postes à Figeac même, qui représente plus de 70% du chiffre d'affaires du groupe, mais le groupe "n'exclut pas d'autres mesures sur les autres sites du groupe". 

"Pas une surprise mais un coup dur" tout de même pour le maire de la commune 

L'aéronautique étant durement touché par la crise sanitaire, le maire de la commune André Mellinger n'a pas été surpris par cette annonce. Mais cela reste effectivement "un coup dur" pour les familles et la commune. Lui craint forcément une baisse de l'activité économique, avec une baisse de la consommation ou même des départs de certains. 25% des salariés de Figeac Aéro vivent sur place mais ils sont beaucoup plus à consommer dans la commune. 

Le maire de la commune espère également qu'après l'annonce, des adaptations soient faites "avec des reconversions ou des amendements possibles" pour baisser le nombre de départs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess