Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Figolu : "Depuis qu'il est de retour, c'est la meilleure vente du rayon" explique une commerçante à Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Les petits gâteaux fourrés à la figue sont de retour ! La production des "vrais" Figolu avait été stoppée en 2015, provoquant une véritable levée de boucliers des amateurs. De retour dans les étals des supermarchés, à Dijon le Figolu est (re)devenu un vrai best-seller en tête des ventes de biscuits.

Le rayon biscuit de l'Intermarché Jean-Jaurès où trônent les Figolu
Le rayon biscuit de l'Intermarché Jean-Jaurès où trônent les Figolu - DR

Qui ne connait pas les Figolu ? Ces petits biscuits croustillants fourrés à la figue avaient disparus depuis 2015, remplacés par une recette qui n'a jamais fait oublier le "vrai" Figolu. Mais les amateurs de ce gâteau se sont tellement mobilisés - via notamment une pétition en ligne qui a réuni pas moins de 10.258 signatures- que la société Mondelez a annoncé le 21 avril dernier - en plein confinement- qu'il relançait leur fabrication. 

Les "vrais" Figolu sont de retour

Après un peu plus de 4 ans d'attente les "vrais" Figolu, dont la fabrication avait été lancé en 1961, sont donc de retour dans les supermarchés depuis fin avril. Carole Thuel, directrice de l'Intermarché Jean-Jaurès de Dijon, un des plus importants en terme de taille de l'agglo, ne regrette pas de l'avoir remis en rayon ! Carole Thuel qui était elle-même nostalgique de ces petits gâteaux. 

Les fameux figolu
Les fameux figolu - DR

"C'est le gâteau le plus vendu chez nous"

"Chez nous c'est le gâteau qui est le plus vendu dans la catégorie biscuits ! On en a vendu depuis qu'il est revenu en rayon pas moins de 259 paquets. Ce qui le place en top des ventes de ce rayon" explique Carole Thuel qui assure qu'il n'y a "pas de changements de goût par rapport à ce qu'il était avant".

Des gâteaux naturels en phase avec l'époque actuelle

"Les clients ont été ravis de pouvoir retrouver leur petite Madeleine de Proust" poursuit la dirigeante. Carole Thuel qui analyse le phénomène : "ce sont des petits gâteaux sans colorants, sans conservateurs et sans arômes ajoutés ce qui correspond bien aux tendances demandées par les clients." 

Maxime a déjà acheté plusieurs paquets de Figolu

Maxime Moulazadeh, 32 ans est "généalogiste-successoral" à Dijon. Il est aussi un grand fan des Figolu depuis l'enfance. Lui qui avait signé la pétition à l'époque a déjà fait le plein, on n'est jamais trop prudent ! "Bien sûr j'en ai déjà racheté. Je retrouve vraiment ce gâteau que j'avais quand j'étais petit au goûter quand je sortais de l'école primaire et que je rentrais chez moi faire mes devoirs.

Maxime Moulazadeh, grand amateur de figolu
Maxime Moulazadeh, grand amateur de figolu - DR

Douze contre seize auparavant

Les paquets, avec douze unités, sont moins bien garnis qu'à l'époque, cela n'a pas échappé à Maxime. "Il me semblait bien qu'on s'était un peu fait avoir sur la quantité de gâteaux. De mémoire il y en avait 16 à l'époque." Carole Thuel la directrice du supermarché relativise "le poids de la boîte est -croit-elle savoir- est plus conséquent désormais car avant on était sur du 150 grammes contre 192 aujourd'hui !"

Merci Fabienne !

Pour la petite histoire c'est Mathias Dosne, dirigeant de la société Mondelez France qui a annoncé le retour des Figolu dans une vidéo sur son compte Twitter. Une vidéo postée le 21 avril dernier adressée en particulier à Fabienne Sintes. Notre collègue journaliste de France Inter était l'une des fers de lance de la pétition qui exigeait le retour des petits gâteaux sous le hashtag #TeamFigolu.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu