Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Fin de la Halle à Sablé-sur-Sarthe : "ça va manquer à la ville" selon les clients et les salariées

-
Par , France Bleu Maine

Le magasin La Halle de Sablé-sur-Sarthe vient de fermer ses portes ce lundi 13 juillet, à 19h. La fin d'une enseigne populaire, qui va manquer aux clients et laisse six salariées sur le carreau. En Sarthe quatre magasins La Halle baissent le rideau, quatre autres sont repris.

Le magasin La Halle de Sablé-sur-Sarthe ferme ses portes ce lundi 13 juillet
Le magasin La Halle de Sablé-sur-Sarthe ferme ses portes ce lundi 13 juillet © Radio France - Céline Autin

Sur le parking de la Halle, à Sablé-sur-Sarthe, le ballet des voitures n'en finit pas au dernier jour d'ouverture. Les clients se pressent pour venir une dernière fois acheter des vêtements et des chaussures, et dire au revoir aux six salariées du magasin, licenciées suite au plan social décidé le 8 juillet dernier. En tout, quatre magasins La Halle ferment en Sarthe, et quatre autres sont repris.

Une enseigne populaire à Sablé, très prisée des familles

Les derniers clients ne tarissent pas d'éloges sur le magasin. Anita est passée par hasard, et elle repart avec des affaires pour ses enfants : "L'année dernière, avant de partir en vacances, j'ai fait mes achats ici pour les enfants. C'était bien sympa, ils en ont profité. De voir que ça ferme, c'est une déception." Les prix abordables, le choix et la qualité des articles pour toute la famille : Patricia aussi appréciait de passer de temps en temps dans le magasin. "J'arrivais à trouver des choses qui me plaisaient ... c'est un magasin que j'aimais bien, alors forcément, ça m'embête qu'il ne soit plus là."

Avec la fermeture du magasin de Sablé, les clients craignent aussi pour l'économie locale : "à Sablé, il n'y a plus beaucoup de boutiques, ça ferme de plus en plus, remarque Sandrine, passée voir le magasin pour le dernier jour. Les petits villages se meurent comme ça." 

Un aspect que regrette aussi la directrice du magasin, Isabelle Sineau : "ça fait chaud au cœur de voir les gens venir nous dire au revoir, dit-elle, un brin émue. Le magasin La Halle avait sa place à Sablé, il attirait du monde. Je pense que ça va être une grosse perte, parce que les gens vont aller à l'extérieur, et ça va faire du tort au reste des commerçants." Les clients vont désormais devoir plus de 50km s'ils veulent trouver une autre enseigne La Halle dans le département.

Les salariés sarthois, qu'ils soient repris ou licenciés, sont dans le flou

Le magasin La Halle de Sablé-sur-Sarthe fait partie des quatre sarthois à fermer, avec ceux de la Ferté-Bernard, la Halle aux chaussures de Ruaudin et la Halle aux vêtements de Carrefour Le Mans. Deux autres enseignes, Beaumanoir et Chausséa, reprennent en revanche les magasins d'Arçonnay, Saint-Aubin, Ruaudin (la Halle aux vêtements) et Château-du-Loir. Le syndicat CGT La Halle a mis la liste complète sur son site internet.

Pour les salariées des quatre magasins qui ferment, c'est le licenciement. Une fin qui laisse un goût amer à la directrice de Sablé, Isabelle Sineau : "J'attends de pouvoir tourner la page et faire autre chose. Mais il faut qu'on sache quand est-ce qu'on nous laisse partir." Les six employées du magasin sont en effet dans le flou total quant à la date de leur départ définitif : "On est traitées sans aucun respect. On ne sait pas de quelle façon on s'arrête, on n'a pas le temps de prévoir. En une semaine on nous a dit qu'on fermait : sans liquidation, sans pouvoir prévenir toute la clientèle ... Pour moi ça laisse une sensation de pas fini, d'autant que j'avais des projets pour ce magasin." 

En ce qui concerne les magasins repris, le constat d'un manque de communication est le même. Contactée par téléphone, une employée de La Halle aux vêtements, à Ruaudin, l'assure : "On sait qu'on est repris, le magasin est censé passer sous pavillon Beaumanoir mercredi 15 juillet, mais personne ne nous a demandé d'ouvrir. On ne sait pas ce qu'on va faire." Les employées ne savent pas, en particulier, lesquelles vont pouvoir poursuivre et lesquelles vont être remerciées.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess