Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Fin probable de la navette d'Air France à Bordeaux : "La rentabilité de l'aéroport est menacée"

-
Par , France Bleu Gironde
Mérignac, France

Les liaisons Paris-Bordeaux vont-elles reprendre à l'aéroport bordelais ? Pas si sûr selon la CCI de Bordeaux Gironde qui contredit les informations d'Air France. Cette suppression ne serait pas la seule décision qui compliquerait l'avenir de l'infrastructure selon la CCI.

Aéroport Bordeaux-Mérignac
Aéroport Bordeaux-Mérignac © Radio France - Pierre-Marie Gros

La crise du Coronavirus aura sans doute raison de la navette d'Air France entre Bordeaux et Paris. Maintenir cette navette "risque d'être compliqué" explique le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde Patrick Seguin. La CCI est actionnaire a 25% de l'aéroport et l'avoue : "S'il n'y a plus de navette, cela va impacter très fortement l’organisation et la rentabilité de l’aéroport de Bordeaux."

"Quand on peut faire le trajet par ailleurs en 2h30, l’avion ne se justifie pas" a rappelé le ministre de l’Economie Bruno Le Maire ce lundi en citant en exemple la navette bordelaise. Le prêt de sept milliards d'euros de l'Etat à Air France est d'ailleurs accordé à la condition que la compagnie "devienne la compagnie aérienne la plus respectueuse de l'environnement de la planète", ce qui passe "par des suppressions de lignes intérieures" pour Bruno Le Maire. La liaison en TGV entre Bordeaux et Paris dure 2h04 depuis lancement de la LGV.

Travaux d'accès à l'aéroport en tram maintenus

La CCI a lancé un plan d'investissement massif de 170 millions d’euros juste avant la crise. Cette situation va obliger la chambre de commerce à annuler certains travaux et certains aménagements. Les travaux de la ligne d’accès du tramway à l’aéroport, eux, sont maintenus. Ils devraient s'achever en 2022 plutôt que, comme prévu initialement, en 2021. 

Risque de disparition du low cost

Mais le danger de perdre la navette n'est pas le seul selon Patrick Seguin : "Nous avons le risque de perte de la navette et nous avons aussi une chute très importante du low cost et un risque de disparition de certaines sociétés low cost." Ces compagnies aériennes à bas coût représentent 50% de l’activité de l’aéroport actuellement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu