Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Fin des soldes d'été : six semaines de réductions, sans grand succès pour les commerçants en Côte-d'Or

mardi 7 août 2018 à 17:19 Par Sophie Allemand, France Bleu Bourgogne

Les soldes d'été se terminaient ce mardi après six semaines de réductions. Cette édition n'a pas été une réussite pour les commerçants qui montrent du doigt la Coupe du monde, la chaleur et les ventes privées. Des soldes, qu'ils voudraient même plus courts.

Grosses démarques dans les vitrines de Dijon pour les stocks qu'il reste même après 6 semaines de soldes
Grosses démarques dans les vitrines de Dijon pour les stocks qu'il reste même après 6 semaines de soldes © Radio France - Sophie Allemand

Dijon, France

Les soldes d'été 2018 n'ont pas attiré les foules. Aux contraintes habituelles se sont ajoutées les conséquences de la chaleur et de la Coupe du monde. D'après une étude de la Chambre de commerce et d'industrie Paris et d’Ile-de-France, 67 % des commerçants ne considèrent plus les soldes comme un événement. Ce constat se confirme auprès des vendeurs et des clients à Dijon, en centre-ville ainsi qu'au centre commercial la Toison d'Or

Des promotions trop récurrentes pour marquer le coup

Avec les ventes privées, il y a des promotions presque toute l'année. Les soldes ne sont plus source de bénéfices particuliers pour la plupart des commerçants. Comme Delphine, vendeuse de costumes pour homme à Dijon : "c'est complètement inutile, ça ne sert à rien. Il est temps que ça s'arrête et que l'on passe à autre chose, à une nouvelle collection."

D'après les clients aussi les soldes sont trop longs : "on ne voit plus véritablement quand est-ce que ça commence et quand est-ce que ça se termine. Entre internet, les soldes, les friperies, les démarques ... Ce n'est plus vraiment un rituel auquel je m'intéresse. On en fait toute l'année des bonnes affaires ! " explique Hubert en se baladant parmi les vitrines de Dijon, sans faire d'achat.

Les clients sont perdus : "Boh... Des soldes il y en a toute l'année ! "

La Coupe du monde et la chaleur ont ralenti les ventes 

"Les soldes cette année étaient plutôt mitigés. Avec les grosses chaleurs et la Coupe du monde, c'était très calme. Surtout les jours de match... Dès 15h, le rayon homme en particulier, était quasiment désert," explique Gaëtan, vendeur aux Galeries Lafayette de Dijon.

Avec la Coupe du monde, clairement la Toison d'Or était vide, on a jamais vu ça. Une énorme perte de chiffre d'affaire - Lindsay, responsable d'un magasin d'accessoires à la Toison d'Or

Ventes privées et promotions : 67% des commerçants ne considèrent plus les soldes comme un événement   - Radio France
Ventes privées et promotions : 67% des commerçants ne considèrent plus les soldes comme un événement © Radio France - Sophie Allemand

"Et là sur la fin des soldes, avec la chaleur, les centres-ville sont déserts," ajoute la conseillère de ventes Delphine. Les gens viennent surtout profiter de la climatisation des boutiques, surtout en centre commercial : "il a beaucoup de monde à la Toison, mais le monde ne dit pas forcément qu'il y a beaucoup d'acheteurs, les gens viennent surtout prendre le frais en ce moment," raconte Benoît, vendeur dans un magasin de prêt-à-porter. 

Les soldes dureront bientôt quatre semaines

Le gouvernement prévoit de réduire les soldes de 6 à 4 semaines l'année prochaine. Cette mesure prévue dans la loi Pacte sera discutée en septembre. "C'est une très bonne idée, sans aucun doute. Les soldes sont trop longs... Quatre semaines c'est largement suffisant avec les nombreuses promotions que l'on fait toute l'année", approuve Lindsay, responsable d'un magasin à la Toison d'Or.

On avait compté avec des collègues, sur les douze mois de l'année on était presque à dix mois de promotion. Il y a toujours une offre ! Les gens vont peut-être être plus motivés à acheter dès le début, en se disant qu'il n'y a que 4 semaines ... Sans attendre les grosses remises - Gaëtan, vendeur aux Galeries Lafayette de Dijon.

Paroles de commerçants : "6 semaines c'est trop long, ça ne rime à rien"

Autre piste étudiée par le gouvernement : la création d'un Black Friday, des réductions sur un week-end. Une formule déjà testée par Delphine : "cela avait un peu boosté les ventes, plus que les soldes !" Le Black Friday aurait lieu au printemps, entre la fin des soldes d'hiver et le début des soldes d'été.

Reportage : bilan de fin des soldes d'été à Dijon