Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Fin du conflit local chez les pompiers d'Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Un protocole d'accord a été signé ce vendredi matin au Conseil départemental entre le SDIS d'Indre-et-Loire et les syndicats de pompiers. Après six mois de grève, ils obtiennent notamment la création l'an prochain de dix postes supplémentaires de pompiers professionnels, soit 22 au total depuis 2018

Le 14 décembre dernier, une semaine après le boycott de la Sainte-Barbe, les sapeurs-pompiers d'Indre-et-Loire avaient organisé leur propre cérémonie
Le 14 décembre dernier, une semaine après le boycott de la Sainte-Barbe, les sapeurs-pompiers d'Indre-et-Loire avaient organisé leur propre cérémonie © Radio France - Manon Derdevet

Indre-et-Loire, France

Moins de trois semaines après leur coup d'éclat de la Sainte-Barbe et leur boycott retentissant du discours des élus, les relations entre les syndicats de pompiers et le SDIS ( Service Départemental d'Incendie et de Secours ) d'Indre-et-Loire se sont décrispées petit à petit. Jusqu'à aboutir à ce protocole d'accord signé ce vendredi matin au Conseil départemental. 

10 postes en plus en 2020, soit un total de 22 créations de postes de pompiers professionnels depuis 2018

Les élus reconnaissent que les effectifs actuels des sapeurs-pompiers sont trop juste. " Pour tenir compte de l'augmentation de la sollicitation opérationnelle mais également de l'évolution de la population et donc des risques sur notre territoire", l'accord signé prévoit toute une série de mesures dont des créations de postes supplémentaires

  • Recrutement de 10 postes de sapeurs-pompiers professionnels en 2020. Auxquels il faut rajouter les 12 créations promises depuis 2018, soit un total de 22 pompiers professionnels de plus en Indre-et-Loire
  • Recrutement de 4 agents dans les services de l'Etat-Major d'ici 2021
  • Nomination de 10 adjudants supplémentaires au titre de l'année 2019
  • Subvention exceptionnelle d'investissement du Conseil départemental à la hauteur du coût de ces mesures. Sachant que le SDIS bénéficiera globalement de dotations financières supplémentaires
  • Mise en place prochaine d'un logiciel de pilotage pour mieux évaluer les besoins des casernes et améliorer le maillage opérationnel à l'échelle de la Touraine

Il fallait trouver un équilibre entre les finances, je rappelle que le SDIS est financé par les communes et le Conseil départemental, et les nouveaux besoins des pompiers sur le terrain. C'est ce qu'on a réussi à faire avec ce protocole d'accord", Alexandre Chas, maire de Ballan-Miré et président du SDIS d'Indre-et-Loire

C'est une première avancée. Mais tout n'est pas réglé. Notamment sur le statut des pompiers volontaires. Quant aux créations de postes, on espère qu'elles se poursuivront car selon un rapport de la Direction Générale de la Sécurité Civile, c'est une quarantaine de postes qui manquent au total en Indre-et-Loire", Anthony Chauveau, syndicat Spasdis-CFTC

Mais la grève continue à l'échelle nationale

C'est l'autre facette du conflit social chez les pompiers. Et celui-ci n'est pas du tout réglé. Meilleure reconnaissance du métier à risque, refaire de l'urgence le cœur du métier de pompier et mieux lutter contre les agressions. Autant de sujets de négociation toujours en cours au Ministère de l'Intérieur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu