Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Le bilan touristique en Occitanie l'été dernier est plutôt bon

-
Par , France Bleu Occitanie

L'INSEE publie ce jeudi son étude sur le bilan de la saison touristique d’été 2019 dans la région. Après une saison estivale 2018 morose, les chiffres repartent à la hausse notamment pour l'agglotoulousaine, grâce au Tour de France, et le littoral. Le rural et la montagne ont un peu souffert.

Le Tour de France est resté deux jours entiers à Toulouse (ici Bagatelle), ça a visiblement boosté l'activité hôtelière.
Le Tour de France est resté deux jours entiers à Toulouse (ici Bagatelle), ça a visiblement boosté l'activité hôtelière. © Maxppp - Valentine Chapuis

Haute-Garonne, France

Cette étude INSEE Occitanie, basée sur les nuitées entre avril et septembre 2019, montre que :

  • la fréquentation dans les hébergements collectifs de tourisme augmente en Occitanie de 0.9% après une saison d’été 2018 en léger repli. Ce regain reste toutefois plus timide que la tendance nationale (+2.2%) ; 
  • l'Occitanie  reste une destination prisée des vacanciers puisqu’elle se situe au troisième rang des régions de France métropolitaine les plus fréquentées en été derrière la région parisienne et la Nouvelle-Aquitaine;
  • la fréquentation est dynamique dans les deux métropoles régionales, Toulouse et Montpellier, et sur le littoral.

Toulouse Métropole grande gagnante, merci le Tour de France

Ce sont les campings (+1.6%) et les hôtels  (+0.6%) qui en ont profité cet été en Occitanie, contrairement aux autres hébergements collectifs (auberges de jeunesse, villages vacances, etc). En fait, c'est essentiellement la métropole toulousaine qui porte ce dynamisme avec une hausse de plus de 14% du nombre de nuitées enregistrées, par rapport à l'été 2018, grâce sans doute au passage du Tour de Franceà Toulouse, ville d'arrivée et de départ. Les équipes de la Grande Boucle avaient également dormi autour de Toulouse lors de l'étape pyrénéenne suivante, entre Toulouse et Tarbes.

L’hôtellerie de l'agglo montpelliéraine réalise aussi une meilleure saison (+4%) tandis que le littoral timidement retrouve des couleurs (+0,9%) qui accueille tout de même une nuitée sur deux. La ville de Lourdes observe aussi un léger recul en juillet-août (-2.7%).

Entre avril et septembre, Toulouse et Montpellier ont tiré leur épingle du jeu. - Aucun(e)
Entre avril et septembre, Toulouse et Montpellier ont tiré leur épingle du jeu. - INSEE

Et si juillet août concentrent 60% des nuitées touristiques, on peut rajouter que le mois de mai a été très difficile (-16%) dans toute la région sans doute à cause d'une météo humide, contrairement au mois de juin et d'avril. Confirmant une tendance déjà amorcée ces dernières années, les campeurs privilégient des emplacements équipés de chalets ou de mobil homes.

En revanche, les perdants de l'été 2019 sont les Pyrénées, le reste de l'urbain et le rural. Les réservations à la montagne en particulier ont reculé de près de 2% par rapport à la saison chaude 2018 qui avait déjà subi un contrecoup plus fort encore. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu