Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Firminy : le groupe d'opposition demande la tenue d'un conseil municipal extraordinaire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le groupe Union pour Firminy a écrit ce vendredi un courrier pour demander la tenue d'un conseil municipal extraordinaire après la condamnation du maire Marc Petit le 14 février dernier pour agression sexuelle.

Marc Petit lors de son point presse ce vendredi 15 février.
Marc Petit lors de son point presse ce vendredi 15 février. © Radio France - Yves Renaud

Le groupe Union pour Firminy a rédigé ce vendredi un courrier pour demander la tenue d'un conseil municipal extraordinaire. Ils souhaitent évoquer la condamnation du maire devant le Tribunal Correctionnel de Saint-Etienne. Le 14 février, Marc Petit a écopé d'un mois de prison avec sursis pour agression sexuelle.

Les sept élus d'opposition estiment qu'il faut cette réunion exceptionnelle du conseil municipal pour que tous les élus puissent débattre de la situation.

"Nous sollicitons un conseil municipal extraordinaire et anticipé afin de débattre de cette situation préjudiciable pour Firminy, sachant que cette requête s'adresse à l'ensemble des élus municipaux de sorte que _chacun puisse prendre ses responsabilités et exprimer, en toute conscience, sa position sur ce point._" écrivent les élus. 

La majorité des élus souhaitent ce conseil 

Julien Luya, responsable du groupe Union pour Firminy, est très confiant sur la tenue de ce conseil extraordinaire, parce que des élus de la majorité ont exprimé ces derniers jours la même volonté. "Nous savons que le groupe socialiste nous rejoint dans cette demande, nous sommes officiellement assez nombreux pour organiser ce conseil extraordinaire" détaille-t-il. 

Le maire de Firminy, Marc Petit a jusqu'à lundi pour faire appel de sa condamnation par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne. Il  a prévu de s'exprimer lundi 25 février. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess