Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Foire de la Saint-Martin à Auxerre : certains commerçants font grise mine

-
Par , France Bleu Auxerre

Parmi les 300 d'exposants qui participaient à la foire de la Saint-Martin à Auxerre (Yonne) ce dimanche, certains commerçants ont eu du mal à tirer leur épingle du jeu. Preuve que le pouvoir d'achat des consommateurs est toujours en berne.

Les commerçants ressentent fortement la baisse du pouvoir d'achat
Les commerçants ressentent fortement la baisse du pouvoir d'achat © Radio France - Boris Loumagne

Auxerre, France

Le succès populaire a encore été au rendez-vous pour cette nouvelle édition de la foire de la Saint-Martin à Auxerre. Environ 20 000 personnes ont déambulé dans les rues : vente de vêtements, de nourritures, de babioles, visite de l'espace agricole avec de nombreux animaux. En somme, il y avait de quoi bien s'amuser. Même si pour certains, l'heure n'est pas à la fête. Les badauds flânent mais ils n'achètent plus autant qu'avant, se plaignent certains exposants. 

Marasme économique

Les commerçants ont le sourire, ils s'enthousiasment, ils parlent fort, mais dans le fond, le moral n'est pas très bon. A l'image d'Emilie qui vend des vêtements à la foire depuis des années : "La situation est de pire en pire. Les gens ont peur. Ils font beaucoup moins d'achats plaisir au profit des achats de besoin.

Emilie qui s'inquiète pour l'avenir de sa profession : "La grande distribution nous mange avec les ouvertures le dimanche et les jours fériés. Cette grande distribution prend le dessus sur nous, les petits commerçants." Même son de cloche du côté d'Abel, qui vend des outils de bricolage. "Le commerce d'exposition, sur les foire ou les marchés, cela devient très compliqué. Chez les gens, l'argent ne rentre pas, donc ils ne dépensent pas. Seul le commerce de nourriture s'en sort un peu mieux."

A la foire d'Auxerre, le secteur du textile est particulièrement touché par la baisse du pouvoir d'achat - Radio France
A la foire d'Auxerre, le secteur du textile est particulièrement touché par la baisse du pouvoir d'achat © Radio France - Boris Loumagne

Lueur d'espoir

L'inquiétude des commerçants est globale. Et pourtant, il y a quelques secteurs qui parviennent à tirer leur épingle du jeu. C'est ce que confirme Claude, nougatier de profession, originaire de Montélimar et de passage à la foire d'Auxerre : "Les gens aiment les produits du terroir, le made in France, donc ils s'arrêtent sur mon stand, plus qu'avant. Tous les produits français reprennent de la vigueur et ça c'est bien pour nous !" Les produits du terroir, et surtout les produits locaux, voilà ce qui fonctionne. Comme l'attestent les propos d'Elise qui se promène à la foire avec sa petite fille : "Je fais vraiment très attention à mes achats. J'essaie d'acheter des produits locaux et utiles. Tout augmente sauf les salaires alors il faut surveiller ses dépenses."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu