Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Foire de Tours : un bilan en demi-teinte pour les commerçants

dimanche 13 mai 2018 à 6:34 Par Simon Soubieux, France Bleu Touraine

D'après Tours Événements, organisateur de la foire, la fréquentation cette année a été similaire à l'année dernière. Elle a avoisiné les 250 000 visiteurs sur les neuf jours d'ouverture. Pourtant, les commerçants-exposants parlent d'une mauvaise année. En cause : les vacances et les jours fériés.

Les exposants ont jugé cette année assez moyenne.
Les exposants ont jugé cette année assez moyenne. © Radio France - Simon Soubieux

Tours, France

La foire de Tours se termine aujourd'hui un peu plus d'une semaine après son ouverture (du 4 au 13 mai). L'occasion de tirer le bilan de cette édition. Côté fréquentation, les chiffres sont plutôt similaires à l'année dernière : une moyenne de 30 000 visiteurs par jour selon les chiffres officiels de l'organisateur Tours événements.  Mais les commerçants exposants, eux, ne semblent pas avoir bénéficié de cette belle fréquentation. 

Vacances et jours fériés 

Pour la première fois, la foire de Tours a eu lieu cette année en plein pendant une période de vacances scolaires, agrémentées par des jours fériés et des ponts : "C'est très mal tombé. Cette année, c'était vraiment pas la folie pour nous", explique Jérôme, exposants depuis quatre ans à la foire de Tours. "C'était creux à peu près tous les jours. Il suffit de regarder dans les allées. Cette année, ça a été une baisse de 30 % de prise de contact avec les consommateurs", avoue martin, un autre commerçant. 

Beaucoup de "promeneurs" ? 

Pourtant, si l'on en croit les chiffres officiels de l'organisateur, il n'y a pas eu de baisse de fréquentation cette année. "Peut-être", disent certains commerçants. Mais pour expliquer cette année compliquée, il faut aller chercher ailleurs : "La clientèle est totalement différente cette année. Il y a beaucoup de "promeneurs", c'est-à-dire des gens qui ne sont pas là pour acheter, mais plutôt pour regarder. C'est sans doute les vacances et les jours fériés qui ont amené ce type de clientèle", analyse quant à elle Annie, qui vient chaque année depuis trois ans. "Et si c'est comme ça l'année prochaine, je ne reviendrai pas. Venir ici, c'est beaucoup d'investissement personnel et financier. Et cette année, le résultat n'est pas à la hauteur."