Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A la Foire européenne de Strasbourg, une fréquentation a minima mais l'importance d'avoir "été présent"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

La Foire européenne de Strasbourg 2020 s'achève ce lundi 14 septembre. Une édition évidemment marquée par la crise sanitaire. Le nombre de visiteurs a été réduit à 5 000 par jour. Un coup dur pour les exposants, qui préfèrent se concentrer sur le positif : la reprise du travail.

Les allées vides du hall 2 de la Foire européenne de Strasbourg, le lundi 14 septembre 2020
Les allées vides du hall 2 de la Foire européenne de Strasbourg, le lundi 14 septembre 2020 © Maxppp - Margot Turgy

"Il n'y a pas de clients du tout, c'est vide." Pour Noure Aasri, exposant depuis 14 ans à la Foire européenne de Strasbourg, c'est la douche froide : "Je pensais rentrer dans mes frais mais ce ne sera pas le cas", explique ce restaurateur strasbourgeois spécialisé en cuisine libanaise et marocaine. J'ai demandé à mes employés de ne pas venir et ma femme est venue m'aider" pour amoindrir les coûts "mais il n'y a rien à faire", soupire-t-il. 

Entre l'emplacement de son stand et sa marchandise, Noure Aasri aura dépensé 25 000 euros pour être présent à la Foire européenne de Strasbourg cette année. 

Même constat pour Christophe Harasse, vigneron dans la région d'Avignon : "En terme de perte on est autour de 30%." Mais pour l'exposant, le plus important est d'avoir pu participer à la Foire européenne : "Depuis six mois, on subit les annulations des salons. Là, au moins, on nous a donné la liberté de travailler et c'est pour ça qu'on est venu. Il faut apprendre à vivre avec le virus et que l'économie avance", estime-t-il.  

L'important, c'est de participer 

Daniel Beaulieu, venu du Québec avec ses produits à base d'érable, tient lui aussi à voir les choses de manière positive : "Même s'il y a eu moins de monde, on a pu prendre le temps d'échanger avec les gens, se faire connaître. Certains clients sont revenus nous voir. C'est important." En moyenne, une cinquantaine de clients par jour seulement ont fréquenté son stand. 

On ne connaît pas encore le nombre exact de visiteurs à la Foire européenne de Strasbourg cette année. En temps normal, ils sont 160 000 à se promener dans les allées sur les 15 jours de l’événement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess