Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Fonction publique : le gouvernement annonce 1.600 suppressions de postes en 2018

mardi 19 septembre 2017 à 12:07 Par Tanguy Bocconi, France Bleu

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé lundi dans le journal Le Monde que 1.600 postes seront supprimés dans la fonction publique d'Etat l'an prochain, avec pour objectif une baisse de 0,7 point de PIB de la dépense publique.

Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin
Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin © Maxppp - Christophe Morin

Dans une interview conjointe avec le ministre de l'Economie et des finances Bruno Le Maire publiée dans Le Monde , le ministre du Budget Gérald Darmanin a annoncé qu'il y aurait "que 1 600 suppressions de postes dans la fonction publique d'État » en 2018, alors que l'objectif fixé par le président de la République est de 120 000 postes en moins pour l'ensemble des fonctions publiques d'ici la fin du quinquennat.

Le ministre n'a donné aucune indication sur la répartition des postes qui seront supprimés, mais a précisé que le gouvernement allait d'abord "réfléchir aux missions du service public avant de le transformer et de faire des économies".

_ - Visactu
_ © Visactu - _

5,4 millions de fonctionnaires en France

Selon les dernières estimations de l'INSEE, 5,6 millions de personnes travaillent dans la fonction publique en France, soit prés d'un salarié sur 5. Les agents de l’État sont au nombre de 2,4 millions, soit 44% du total des fonctionnaires ; dans les collectivités locales, ils sont 1,9 million ( 35%) et dans les hôpitaux 1,2 million soit 21%.

Si les effectifs de la Fonction publique d’État ont baissé de 0,9% en moyenne par an de 2004 à 2014, les autres fonctions publiques ont embauché sur la même période : +2% par an pour les collectivités locales qui ont du faire face à l’accroissement de leurs compétences, +1% par an pour les hôpitaux à cause du vieillissement de la population.

Outre les suppressions de postes annoncées, Gérald Darmanin a par ailleurs assuré que le gouvernement prévoyait de baisser "la dépense publique de 0,7 point du PIB en 2018, sur un objectif de trois points d'ici à 2022", un objectif qui passe par une "réflexion sur les missions et l'efficacité du service public".

Des hausses de salaires annoncées dans la fonction publique

Gérald Darmanin affirme que les fonctionnaires "n'ont pas de raison d'être inquiets" et qu'ils "connaîtront cette année une augmentation de leur rémunération proche de 4 %", conformément à l'accord sur la revalorisation des rémunérations et carrières décidé par le gouvernement précédent. Une hausse salariale toutefois "pas totalement financée" et d'un coût de "4 milliards, à trouver d'ici à 2020". Une table ronde se tiendra le 10 octobre prochain avec les partenaires sociaux pour fixer le calendrier de ces augmentations salariales.

Le même jour, l'ensemble des syndicats de la fonction publique ont unanimement appelé à manifester contre les différentes mesures annoncées par le gouvernement concernant les agents publics. Un préavis de gréve intersyndical a donc été déposé pour le mardi 10 octobre dans toute la fonction publique.