Économie – Social

Fondé à Bordeaux, Handicall redonne confiance aux travailleurs handicapés

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde mercredi 16 avril 2014 à 5:30

Fondée à Bordeaux, l'entreprise adaptée Handicall lutte contre le chômage des personnes handicapées
Fondée à Bordeaux, l'entreprise adaptée Handicall lutte contre le chômage des personnes handicapées © Radio France - Xavier Ridon

Emploi et handicap ne font toujours pas bon ménage. Même si les entreprises s'appliquent à respecter un peu plus les obligations en matière d'emplois des personnes handicapées, le chômage des handicapés progresse de 11% entre 2012 et 2013. Après une hernie discale, Sébastien a connu beaucoup de difficultés face à l'emploi. La société Handicall lui a fait prendre un nouveau départ.

Même si les entreprises s'appliquent à respecter un peu plus les obligations en matière d'emplois des personnes handicapées, le chômage des handicapés progresse. C'est ce qu'a souligné ce mardi matin le bilan 2013 de l'Agefiph.

L'association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées collecte notamment les pénalités payées par les entreprises d'au moins 20 salariés qui ne respectent pas l'obligation légale d'employer au moins 6% de travailleurs handicapés. Si le taux légal est de 6%, dans la réalité il n'est qu'à 3%, mais s'améliore d'année en année (0,1 à 0,2 point par an, depuis 2007). En 2013, le nombre de pénalités versées à l'Agefiph baisse de 8,5% par rapport à 2012 et de 27% par rapport à 2007.

Plus 11% de demandeurs d'emploi handicapés en 2013

Le nombre de demandeurs d'emploi avec un handicap a augmenté entre fin 2012 et fin 2013, une hausse de 11,5 %. Autrement dit, le taux de chômage des handicapés dépassent les 20%, soit deux fois plus que pour ceux et celles qui n'ont pas d'handicap.Fondée à Bordeaux, la centrale d'appel Handicall a choisi depuis 2004 de composer ses effectifs d'une majorité de travailleurs handicapés. Ils sont 95% des 70 salariés dans ce cas. Un pourcentage que l'on retrouve dans cette entreprise adaptée et aux 190 salariés.

"On est une entreprise-tremplin, une opportunité pour les personnes reconnues travailleurs handicapés de renouer avec le monde de l'emploi, qu'elles soient issues ou non du monde du centre d'appel. Dans l'imaginaire, une personne handicapée est synonyme d'absentéisme, de difficultés d'apprentissage. On balaie tous ces clichés là !" — Adrien Medvied, responsable d'Handicall Bordeaux

En perdant son travail de conductrice de bus après un accident, Colette a bataillé pour pouvoir revenir à l'emploi. C'est Handicall qui lui a permis de retrouver du travail, depuis près d'un an.

"On m'a fermée les portes suite à mon handicap." — Colette, salariée d'Handicall

"On m'a fermé les portes suite au handicap"

L'objectif d'Handicall est donc de remettre sur les rails de l'emploi des travailleurs handicapés.

"On va recruter un certain profil de personnes qui vont être motivées pour apprendre un nouveau métier, qui vont être prêtes à intégrer une nouvelle vie. Pour les personnes qui ont eu un accident en cours de route et qui, pour certains, ont été maltraité dans leurs entreprises, avant de parler résultat et performance, on veut déjà leur redonner confiance." — Pénélope Dupouts, chargée des Ressources Humaines à Handicall

La réussite est là pour Handicall. Des embauches sont prévues et des travaux d'agrandissement auront lieu dans le deuxième semestre 2014. Mais la situation pour les travailleurs handicapés reste complexe dans le monde de l'entreprise. Le réseau national Cap Emploi met en relation personnes handicapées et employeurs. En Gironde, Cap Emploi accompagne près de 4800 personnes sur les 11 000 demandeurs d'emplois handicapés.

"Les personnes handicapées sont les dernières embauchées et les premières virées."  — Antoine Vivier, directeur Cap Emploi Gironde

Antoine Vivier, Cap Emploi Gironde : "les personnes handicapées sont les dernières embauchées et les premières virées."

À LIRE AUSSI

►►► Le site d'Handicall►►► Le site de Cap Emploi

95% des 70 salariés travaillant à Handicall Bordeaux ont un handicap - Radio France
95% des 70 salariés travaillant à Handicall Bordeaux ont un handicap © Radio France - Xavier Ridon

Stéphane "licencié pour inaptitude, car [ses employeurs] ne voulaient pas se compliquer la vie"