Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Fondettes : trois repreneurs potentiels ont visité l’usine Sandvik

-
Par , France Bleu Touraine

Alors que l'usine Sandvik de Fondettes a définitivement fermé ses portes fin mars, une réunion de suivi se déroulait mardi matin. Objectif : discuter des trois repreneurs qui ont visité le site récemment.

Les portraits des 161 salariés sur les murs de l'usine Sandvik de Fondettes
Les portraits des 161 salariés sur les murs de l'usine Sandvik de Fondettes © Radio France - © Radio France - Xavier Louvel

Fondettes, France

Une réunion consacrée à l’avenir du site de Sandvik à Fondettes se déroulait mardi à la Métropole de Tours. Une réunion en présence des élus de la Métropole, de Fondettes, de la CCI, de la DIRRECTE et des représentants du personnel.

L'usine a officiellement fermé ses portes la semaine dernière et les 161 salariés ont  reçu leur lettre de licenciement. Par ailleurs, la direction de Sandvik a annoncé la visite de trois repreneurs, plus intéressés par le savoir-faire des ex-salariés que par le site lui-même.

Un concurrent luxembourgeois, une entreprise d’aéronautique 

La première proposition vient d'une société basée au Luxembourg. C’est un concurrent direct de Sandvik, seulement intéressé par le savoir-faire du personnel. Une proposition compliquée selon un représentant du personnel car cette société ne possède aucune usine en France. Une autre entreprise d'aéronautique basée en Région Centre-Val-de-Loire serait elle aussi intéressée par les compétences des ex-Sandvik et devrait venir rapidement visiter le site. 

Enfin la troisième piste concerne une entreprise à la fois intéressée par le site de Fondettes et les compétences des anciens salariés. Pour l'instant, il s'agit de discussions et de pistes de recherches. Certains personnels, parmi les plus jeunes, ont retrouvé un emploi et sont en période d'essai. Les autres salariés, dans leur  grande majorité, vont entamer leur période de reclassement. A ce sujet, le maire de Fondettes a demandé au Medef Touraine de fournir une liste actualisée des propositions d'emplois.