Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Force Ouvrière manifestera bien à Tours le 12 septembre prochain contre la réforme du code du travail

vendredi 1 septembre 2017 à 9:12 Par François Desplans, France Bleu Touraine

La CGT ne sera pas seule dans le cortège le 12 septembre prochain. A Tours, le syndicat Force Ouvrière descendra également dans la rue contre la réforme du code du travail. Son secrétaire général Jean-Claude Mailly avait pourtant dit le contraire.

FO et CGT défileront finalement côte à côte le 12 septembre prochain à Tours contre la réforme du code du travail
FO et CGT défileront finalement côte à côte le 12 septembre prochain à Tours contre la réforme du code du travail © Radio France - Jérôme Collin

Tours, France

Des divisions chez Force Ouvrière ! Le secrétaire général du syndicat FO Jean-Claude Mailly avait donné la consigne... Pas question de manifester aux côtés de la CGT le 12 septembre prochain. Pourtant, hier soir, après la publication des cinq ordonnances réformant le code du travail, la fédération départementale a voté le contraire. Des drapeaux FO vont bel et bien flotter au dessus du cortège tourangeau.

Nous sommes en désaccord à la fois sur la philosophie de la réforme et sur les mesures qu'elle contient" Grégoire Hamelin secrétaire départemental FO

Grégoire Hamelin rappelle que l'immense majorité de nos entreprises sont des petites entreprises. "Ce sont donc elles les premières concernées par la réforme. Résultat, toute la pression va être mise sur les salariés, dans le cadre du dialogue social et non plus dans le cadre de la négociation collective."