Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Formation : il sera possible de transférer ses droits DIF jusqu'au début de la semaine prochaine

- Mis à jour le
Par

Le transfert des droits individuels à la formation (DIF) vers le compte personnel de formation (CPF) sera possible jusqu'au début de la semaine prochaine, a annoncé vendredi la Caisse des dépôts. La forte affluence avait rendu le site inaccessible mercredi dernier, date limite pour le faire.

Suite aux problèmes de connexion, le gouvernement promet un délai supplémentaire pour transférer ses droits vers son compte de formation professionnelle Suite aux problèmes de connexion, le gouvernement promet un délai supplémentaire pour transférer ses droits vers son compte de formation professionnelle
Suite aux problèmes de connexion, le gouvernement promet un délai supplémentaire pour transférer ses droits vers son compte de formation professionnelle © Maxppp - LP/ Aurélie Audureau

A la suite de problèmes de connexion pour accéder au site internet moncompteformation.gouv.fr , il sera possible de transférer ses droits individuels à la formation (DIF) vers son compte personnel de formation (CPF) jusqu'au "début de la semaine prochaine", indique ce vendredi Michel Yahiel, le directeur des politiques sociales de la Caisse des dépôts.

Publicité
Logo France Bleu

Les salariés du privé avaient théoriquement jusqu'au 30 juin pour le faire, mais face à l'afflux des demandes, le site internet était difficilement accessible. Il y a eu "un million de connexions" jeudi sur la plateforme gérée par la Caisse des dépôts. Le gouvernement a donc décidé de faire preuve de souplesse, le temps de permettre à chacun d'accéder au service. 

Selon le ministère du Travail, plus de sept millions de compteurs DIF ont été transférés depuis 2015 (date à laquelle le CPF a pris le relai du DIF). Pour les agents publics, le transfert est automatique.

Du Droit individuel à la formation vers le Compte personnel de formation

En 2015, le compte personnel de formation (CPF) a remplacé le DIF, le droit individuel à la formation. Si vous étiez salarié avant 2015, vous avez donc peut-être accumulé des heures de formation que vous n'avez pas utilisées. Lors du transfert sur votre CPF, ces heures sont automatiquement converties en euros, avec un taux de conversion de 15 euros pour une heure de formation. Grâce à son site internet, le compte personnel de formation vous permet de consulter vos droits, rechercher une formation ou la payer directement.

Le mode d'emploi pour transférer vos heures

Pour récupérer le solde précis de vos heures, il vous faut récupérer votre bulletin de salaire de décembre 2014 ou de janvier 2015, sur lesquels il figure. Sinon, vous pouvez demander une attestation à votre employeur.

Vous pouvez récupérer jusqu'à 1.800 euros

Selon l’accord de votre employeur en vigueur à l'époque, vous pouviez cumuler jusqu’à 20h de formation par an sur une période de 6 ans, jusqu'à 120h maximum. Les salariés qui n'ont jamais utilisé leur DIF ont donc pu cumuler jusqu’à 1.800 euros.

Attention aux arnaques

Vous avez peut-être reçu des appels téléphoniques ou des SMS vous incitant à effectuer une formation avant le 30 juin, sans quoi vos droits seraient définitivement perdus. Il n'en est rien, puisque vos droits restent bien sûr utilisables si vous les avez transférés. Certains centres de formation se font même passer pour des organisme officiels. De nombreuses sociétés cherchent ainsi à vendre des formations, en langues étrangères notamment. 

Le ministère du Travail alerte sur ces tentatives d'escroquerie et vous recommande de ne jamais transmettre vos donnés personnelles. Il rappelle également que le seul site pour transférer vos droits est moncompteformation.gouv.fr. Tous les autres sont frauduleux.

Selon la Caisse des dépôts, environ 10.000 comptes sur le 38 millions ont été concernés par une fraude, pour un montant d'environ dix à douze millions d'euros. Quelque 680 actions administratives ont été engagées, une vingtaine ayant donné lieu pour l'instant à un contentieux, soit administratif, soir pénal. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu