Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Fourniture de lait infantile à la Chine : les Maîtres laitiers du Cotentin obligés d'interrompre la production

mercredi 8 août 2018 à 18:59 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin

Un an après le lancement de la production de lait infantile pour la Chine à Méautis, la chaîne de fabrication est à l'arrêt depuis quelques jours dans l'usine de la coopérative des Maîtres laitiers : la faute à un problème technique.

L'été dernier, le départ des premiers conteneurs de briques de lait pour la Chine avait été fêté comme il se doit.
L'été dernier, le départ des premiers conteneurs de briques de lait pour la Chine avait été fêté comme il se doit. © Radio France - Benoît Martin

L'arrêt de la production de briquettes de lait est lié à un défaut détecté récemment sur la chaîne de mise en boîte de lait. Le contrat n'est pas remis en cause mais il va falloir rapidement trouver la cause du défaut constaté.

Selon nos informations, l'ensemble du personnel ainsi que les producteurs laitiers de la coopérative, dont le lait est traité dans l'usine de Méautis, ont été officiellement informés voilà quelques jours de la nécessaire interruption de la chaîne de production de lait à destination de Synutra, le client chinois de la coopérative. Le problème ne serait pas d'ordre sanitaire ou qualitatif, mais d'ordre technique : les briques de lait réagiraient mal aux adjuvants alimentaires présents dans le lait empaqueté. Le client aurait ainsi découvert des dépôts au fond des briques. 

Les salariés rapatriés sur le site de Sottevast

Les techniciens de l'usine mais aussi de Tetra Pack, fournisseur des machines d'embouteillage se penchent en ce moment sur le problème avec l'espoir de le régler au plus tôt et de relancer la production pour honorer le contrat chinois, qui, nous dit-on, n'est pas remis en question pour l'instant.  En attendant, les salariés employés sur la chaîne défectueuse ont été rapatriés sur le site historique de la coopérative à Sottevast et échappent au chômage technique. Quant au lait récolté auprès des éleveurs, il est utilisé pour les autres productions du groupe. 

L'usine de Méautis a coûté 115 millions d'euros à la coopérative. Mise en service l'été dernier, elle devait atteindre une capacité de production de 700 millions de briquette par an pour répondre aux attentes de son unique client chinois sur ce marché.