Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Fournitures scolaires : trois points pour réussir les achats de la rentrée

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée ce mardi 20 août pour couvrir les dépenses de fournitures scolaires. En Meurthe-et-Moselle, près d'une famille sur deux va bénéficier de cette subvention. Nos conseils pour réussir les achats de la rentrée.

Dans les magasins, les fournitures sont de sortie depuis plusieurs semaines
Dans les magasins, les fournitures sont de sortie depuis plusieurs semaines © Radio France - Emeline Vin

Meurthe-et-Moselle, France

1. Anticipation

Sébastien Poirot dirige le rayon rentrée scolaire d'une grande surface de la métropole depuis une dizaine d'années. Dans un sourire, il avertit : "Si vous vous y mettez seulement maintenant, il est un peu tard". 

Qu'on se rassure : les stylos quatre couleurs et les cahiers 21x29,7 à gros carreaux seront toujours en rayon même après la rentrée. "Mais la plupart des produits issus de licences, comme La Reine des Neiges ou Fortnite [un jeu vidéo prisé par les adolescents], _ne sont plus disponibles_.

Les best-seller, comme les stylos effaçables, devraient rester en rayon jusqu'en septembre  - Radio France
Les best-seller, comme les stylos effaçables, devraient rester en rayon jusqu'en septembre © Radio France - Emeline Vin

S'y prendre tôt, c'est aussi l'occasion de faire de bonnes affaires. Lorie et Benoît préparent l'entrée en CP de leur fille Éléa depuis le mois de juin : "On a pu profiter des soldes de fin d'année et trouver un cartable à  moitié prix !

L'anticipation fait partie des suggestions distillées par Béatrice Matter, conseillère en économie familiale au centre d'action sociale Jolibois (Nancy). "Il faut prendre le temps de faire plusieurs magasins, de comparer les prix et de ne pas forcément tout acheter au même endroit ! Les prix peuvent être bien plus bas ailleurs.

Au début de l'été, certaines opérations permettent également d'échanger un vieux cartable contre un bon d'achat. A noter... Pour l'année prochaine. 

2. Recyclage

Cette année, pas de trousse dans le chariot de Marlon, qui entre en cinquième, et de sa maman : "Je garde celle de l'année dernière !". Le jeune garçon fait également très attention au choix des fournitures : solides, pour qu'elles durent (au moins) jusqu'à la fin de l'année scolaire. 

Négociation dans les rayons pour trouver des fournitures ludiques et pas chères  - Radio France
Négociation dans les rayons pour trouver des fournitures ludiques et pas chères © Radio France - Anne Pinczon du Sel

Crayons de couleur, matériel de géométrie, papier calque : "Il y a un certain nombre de choses qu'on peut garder ou terminer d'une année à l'autre, souligne Béatrice Matter, même si les enfants préfèrent avoir une boîte de feutres toute neuve...

La conseillère propose aussi de garder les vêtements des grands frères ou des grandes soeurs, notamment pour le sport, "mais je sais que ce n'est pas toujours facile de convaincre les enfants !

Pensez aussi au marché de l'occasion pour le matériel très coûteux, comme les calculatrices demandées au collège ou au lycée. 

Les conseils de Béatrice Matter, conseillère en économie familiale, pour les achats de rentrée scolaire

3. Plaisir 

Dans les rayons, les parents regardent les prix, la qualité... Mais tous admettent que pour la trousse ou l'agenda, "on essaie de leur faire plaisir", que les devoirs soient plus attrayants. 

Et pour Marlon, ces achats sont les plus agréables : "C'est ce qu'on préfère acheter, c'est le moins classique !" La petite Éléa, elle, a trouvé son coup de cœur : une trousse rouge avec un petit cœur. Ses parents reposent la trousse en cuir qu'ils avaient repérée : "Ça nous rappelait nos années de jeunesse, mais elle est moins emballée !

Béatrice Matter tient à rappeler que "la _marque n'est pas forcément un gage de qualité_. Ça ne vaut pas forcément le coup de mettre le prix.

Notre reportage dans un hypermarché de l'agglomération nancéienne

Choix de la station

France Bleu