Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

A Blénod-lès-Pont-à-Mousson, la mairie offre les fournitures scolaires

lundi 28 août 2017 à 8:01 Par Marie Roussel, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

La rentrée scolaire approche... L'approvisionnement de fournitures aussi ! Cette année, selon l'association Famille de France comptez 191,73 euros par tête. A Blénod-lès-Pont-à-Mousson pour décharger ce poids du porte-monnaie, c'est bien simple : c'est la mairie qui approvisionne.

A Blénod-les-Pont-à-Mousson, la mairie achète les fournitures depuis les années 70.
A Blénod-les-Pont-à-Mousson, la mairie achète les fournitures depuis les années 70. © Radio France - Marie Roussel

Blénod-lès-Pont-à-Mousson, France

Ramettes de feuilles doubles, petits carreaux ou grands carreaux, pochettes, classeurs et même ciseaux de gaucher ou de droitier... Pour sûr, il y a de quoi s'approvisionner à l'école Louise Michel de Blénod-lès-Pont-à-Mousson ! Toute la semaine, la mairie organise une bourse aux fournitures. Une institution dans cette petite ville aujourd'hui communiste. "On le fait depuis plus de trente ans à Blénod-les-Pont-Mousson. C'est historique, depuis les années 75, 77", se réjouit le maire Bernard Bertelle.

Ca fait plus de 700 élèves entre primaire, maternelle et collège qui sont aidés. Que ce soient les fournitures scolaires ou les allocations de rentrée, ça représente tout de même pour la ville de Blénod-lès-Pont-à-Mousson 74 000 euros"- Bernard Bertelle.

Un budget conséquent, toutefois mis en difficulté aujourd'hui, avec la baisse des dotations de l'Etat. "On espère que cette mesure puisse continuer dans le temps, le plus longtemps possible", souhaite Dominique, père d'une collégienne.

200 euros économisés

Car le coup de pouce aux familles n'est pas négligeable. Si la mairie dépense 42 euros par tête, les économies en supermarché sont bien plus importantes pour Sandrine, maman de quatre enfants. "Ça fait des années et des années que je viens, et ça aide beaucoup, affirme-t-elle. J'économise bien 150 voire 200 euros".

Sandrine qui reçoit également d'une aide de la Caf de 400 euros. "Ca va me permettre de payer les habits, les chaussures et la licence de football de mon fils", détaille t-elle. Comme Sandrine 45 500 foyers de Meurthe-et-Moselle et des Vosges bénéficie des allocations de rentrée cette année.